Tours le grand retour ( 4-1 contre VA), Orléans ça se corse (0-2 à Ajaccio)

.

En profitant des revers de Laval, Auxerre et Orléans, Tours est sorti de la zone de relégation, et de bien belle manière. L‘USO comptait sur son déplacement en Corse pour se refaire et  ramener au moins un point de son déplacement en Corse. Face à un adversaire qui n’avait pas gagné à domicile, Orléans voulait créer la surprise. Au bout du compte, l’USO s’incline 2-0 face au Gazélec Ajaccio.

Une action de Maouche.

Une action de Maouche.


Le constraste est saisissant par rapport aux dernières rencontres : Des buts, du beau jeu, et une solidité défensive retrouvée grâce à un bon collectif. Des atouts que l’on avait eu du mal à percevoir dans les précédents rendez-vous. Dans ce match comptant pour la 12ème journée de Ligue 2, le Tours FC recevait Valenciennes, 8ème au classement et qui restait sur deux victoires consécutives.

 

Un début de partie tonitruant

Il ne fallait pas arriver en retard au stade hier soir. En effet, dès la 5ème minute, les hommes coachés par Faruk Hadzibegic obtenaient un coup-franc côté gauche, avec à la clé une frappe fuyante qui venait mourir sur le poteau. Sur la contre-attaque qui suivait, Raveloson trouvait Fantadamady Diarra, qui remportait son face-à-face avec Damien Perquis. 1-0 pour Tours, balle au centre. Les ciel et noir ne voulaient pas en rester là, et quelques minutes plus tard, c’est le capitaine Rodéric Filippi, qui venait placer une superbe tête croisée suite à un corner de Bouanga.

Cependant, pendant un bref instant, les tourangeaux sont retombés dans leurs vieux travers : à la 15ème minute, sur un coup de pied arrêté a priori anodin des Valenciennois, le milieu Saliou Ciss profitait d’un énorme cafouillage pour réduire le score. Mais cette fois-ci, l’équipe dirigée par Fabien Mercadal n’a pas tremblé. Même si le rythme du match finissait par redescendre un peu, les joueurs du TFC ont continué à imposer un réel duel physique à leurs adversaires du soir, tout en proposant du jeu, avec de belles combinaisons, et cela a payé. Denis Bouanga, déjà auteur d’une passe décisive, y allait de son but juste avant la fin de la première période.

Raveloson fait se lever le stade

tours-valenciennes-celebration

Lors des derniers matches à la Vallée du Cher, le retour des vestiaires était souvent fatal pour le Tours FC, qui se laissait endormir par un faux rythme installé. Hier soir, les joueurs n’ont pas baissé le pied. Ils ont au contraire maintenu une certaine intensité, juste de quoi contenir des Valenciennois pas vraiment dans un grand jour. A vrai dire, le club nordiste ne s’est pas créé beaucoup d’occasions, notamment parce qu’il a buté sur une bonne défense tourangelle. Cette solidité et cette combativité, du début jusqu’à la fin, fut saluée par le public.

Première victoire à domicile

Comme pour récompenser ce soutien, le jeune Rayan Raveloson, issu du centre de formation tourangeau, décidait de faire lever les spectateurs à la 75ème minute :  à 40m des cages adverses, le milieu offensif ne se pose pas de question et déclenche une splendide demi-volée, qui lobe un Damien Perquis médusé et abattu. 4-1, la messe est dite. Les Tourangeaux se sont ensuite contentés de gérer la partie. Seul point noir de la soirée, le second carton jaune reçu par Filippi pour anti-jeu juste avant la fin du match, synonyme d’expulsion. Mais l’essentiel était ailleurs : le TFC a signé sa première victoire à domicile de la saison, avec la manière, qui lui permet de remonter à la 17ème place du classement. Même si le chemin est encore long, prenons le temps de savourer…

Arnaud Roszak

12ème journée de Domino’s Ligue 2. Tours FC 4 – 1 Valenciennes FC. 

Stade de la Vallée du Cher – 20h. Spectateurs : 4094

But : F. DIARRA (6e) ; R. FILIPPI (11e) ; D. BOUANGA (43e) ; R. RAVELOSON (75e), CISS (15e)

Tours FC : Axel KACOU, Thibaut CILLARD, Florian MIGUEL, Roderic FILIPPI (c), Ibrahim CISSE, Rayan RAVELOSON, Ousseynou CISSE, Haris BELKEBLA, Denis BOUANGA (Daouda KONATÉ 87e), Mohamed MAOUCHE, Fantamady DIARRA (Toifilou MAOULIDA 77’)

Valenciennes FC : Damien PERQUIS, Baptiste ALOE, Loïc NESTOR, Moussa NIAKHATE, Loris NERY, Saliou CISS (Angelo FULGINI 60e), Ahmed KANTARI (Adrien TAMEZE AOUTSA, 40e), Eloge ENZA YAMISSI (Edouard BUTIN 60e), Sébastien ROUDET (c), Lamine NDAO, Nuno DA COSTA

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail