Manuel Valls au centre de déradicalisation

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Samedi 22 octobre, le premier Ministre Manuel Valls était en déplacement à Beaumont-en-Véron (37) au centre de déradicalisation, puis à Tours au meeting de clôture des universités de l’engagement du PS, avec Jean-Michel Cambadélis (1er secrétaire du PS).

Manuel Valls.

Manuel Valls.

D’abord accueilli à froid au centre de déradicalisation de Beaumont-en-Véron ouvert il y a quelques semaines à une portée de canon de Chinon, Manuel Valls a surtout rencontré l’hostilité des habitants et des élus locaux qui en contestent le fonctionnement. Une demi-douzaine de pensionnaires – sur la base du volontariat – a rejoint le château de Pontourny ay CPIC (Centre de prévention, d’insertion et de citoyenneté), des jeunes âgés de 18 à 30 ans pour dix mois maximum. Ce ne sont pas forcément des jeunes surveillés de prêt par la police ni des “fichés S” mais des jeunes tentés par un départ en Syrie.

Manuel Valls a ensuite rejoint le centre Vinci de Tours pour un meeting de clôture des “universités de l’engagement” du PS, en présence de Jean-Christophe Cambadélis, 1er secrétaire du parti socialise. Le climat du PS est proche de la crise cardiaque, surtout depuis la parution du livre Un Président ne devrait pas dire ça. Personne – surtout pas Manuel Valls – ne peut dire encore aujourd’hui si le chef de l’État sera candidat ou pas à sa propre succession. “Mon rôle, c’est de rassembler” a-t-il indiqué lors de ce meeting. « Soyons fiers d’avoir rétabli l’autorité de l’État, fiers d’avoir redressé notre économie. (…) La gauche est la seule capable de rassembler les Français ». Avant de conclure : “Je ne laisserai jamais tomber ma famille politique, jamais je ne laisserai tomber la gauche ! ». Un premier Ministre candidat si le Président n’y va pas ? A suivre…

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Manuel VALLS à certes “rencontré” l’opposition de la population locale soutenue seulement par les conseillers régionaux du Font National (les autres élus étaient aux abonnés absents, qui ne dit mot consent)…Mais cette rencontre a eu lieu de loin, de très loin même, car Manuel VALLS est rentré lâchement par la porte de derrière du centre de Pontourny, n’ayant pas le courage d’assumer sa politique devant les principaux concernés, c’est à dire les habitants de Beaumont-en-Véron .

  2. Toujours le même problème de ces déplacements ministériels coûteux et inutiles, qui cette fois encore se terminent par la participation à un meeting politique. Qui paye ? Non seulement le déplacement, mais aussi les forces de l’ordre mobilisées en nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail