I-Télé : la grève continue

Après huit jours de grève des salariés d’I-Télé, la direction du groupe Canal + auquel appartient la chaîne, inflexible jusqu’ici, semble  amorcer un semblant de dialogue. Alors qu’en fin de matinée la rédaction de la chaîne d’information en continu avait voté la reconduction d’un jour de grève par 114 voix pour et  2 contre sur 133 votants, en début d’après-midi, la direction annonçait qu’elle suspendait « pour des raisons opérationnelles, l’émission de Jean-Marc Morandini dédiée à l’actu médiatique et assurée par des techniciens des autres antennes du groupe Canal + mais que celle-ci reprendrait dès que la rédaction arrêterait sa grève ».

capture-decran-2016-10-24-a-20-14-25

Pour les mêmes raisons la direction a annoncé le report du changement de nom et de l’habillage d’I-Télé qui devait devenir CNews ce 24 octobre.

Bras d’honneur et plusieurs départs

Pour les grévistes, « c’est un nouveau bras d’honneur déguisé. Cela veut clairement dire, dégagez. Il faut comprendre que la direction ne souhaite plus avoir recours à des  techniciens extérieurs qu’elle doit rémunérer ».

L’morandiniarrivée de Jean-Marc Morandini a été le déclencheur d’une grève qui couvait depuis plusieurs mois. En cause l’image de la chaine, la ligne éditoriale que souhaite adopter la direction de la chaîne et sa fusion avec le gratuit Direct-Matin qui doit s’installer au siège de la chaîne à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et auquel des bureaux ont été attribués ce week-end sans prévenir les anciens occupants.

Dès vendredi, Olivier Ravanello, chroniqueur international, à I-Télé depuis sept ans, annonçait son départ. Aujourd’hui  Alexandre Ifi, rédacteur en chef de fait et  Jean-Michel Décugis, le spécialiste justice de la chaîne  ont manifesté la même intention. Par contre le silence prolongé d’Audrey Pulvar et de Laurence Ferrari, journalistes vedettes de la chaîne, était souligné. La seconde a fini par s’exprimer hier appelant au dialogue, peut-être piquée par les remarques de Christophe   Hondelatte la veille dans « On n’est pas couché » .

F.C.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail