La quête de parrainages de Rama Yade en Loir-et-Cher

L’ex secrétaire d’État aux Affaires étrangères (2007-2009) Rama Yade est candidate à l’élection présidentielle. A ce sujet, elle recherche les précieux parrainages nécessaires à sa candidature. Il lui en manque environ 250, en trouvera-t-elle une partie en Loir-et-Cher ?

189846_160233224034753_2036296_nDifficile parfois de les obtenir, certains élus, prêts à soutenir sa candidature, disent avoir reçu des “pressions” et “menaces aux subventions” venues d’en haut. Elle en espère quand même 5 (l’objectif loir-et-chérien), c’est en tout cas ce qu’elle est venue faire depuis hier et jusqu’à ce soir (mardi 25 octobre), en enchaînant les rendez-vous à l’invitation de Christelle Ferré, conseillère municipale de Blois et porte-parole départementale de La France qui ose, le mouvement de Rama Yade. Cette dernière vise en particulier les jeunes, les femmes, les chefs d’entreprises, les habitants des quartiers populaires, les élus des petites communes qui se sentent un peu oubliés, ce qu’elle nomme “la ruralité maltraité”. Se posant en “renouveau du centre”, Rama Yade fait en effet figure d’une autre voie que celle de l’UDI, actuellement tiraillée dans la primaire de la droite et du centre, entre sarkozistes pour les uns (rares), et juppéistes pour les autres (plus nombreux), ce qui laissera forcément des traces.

“Qui ose gagne” dit le mantra des parachutistes coloniaux. Rama Yade aimerait bien…

Afficher les commentaires