Les boulangers vont lancer un pain au chocolat à 15 centimes

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

pain au chocolat viennoiseriesLa Fédération régionale des artisans boulangers-pâtissiers annonce qu’elle va mettre en vente très prochainement un pain au chocolat à 15 centimes d’euro, pour être plus prêt de la réalité de vie des candidats à l’élection présidentielle. “Nous avons eu l’idée en écoutant le candidat à la primaire de le droite et du centre Jean-François Copé, qui estimait le prix d’un pain au chocolat à 10 ou 15 centimes d’euro”, explique le président de la Fédération régionale des artisans boulangers-pâtissiers Francis Chouquette.

Pour parvenir à ce résultat qui, à première vue, semble difficile à obtenir, les boulangers ont trouvé la solution : “Nous allons fabriquer un pain au chocolat sans chocolat, et sans beurre non plus”, explique-t-il. “Ce sera probablement moins bon, mais c’est la seule solution pour se rapprocher au plus près de la fourchette de prix du maire de Meaux”, ajoute-t-il encore. Dans la même veine, le vice-président de la Fédération des boulangers-pâtissiers, Jean-Claude Viennoise, songe déjà au lancement d’un pain au raisin sans raisins, un pain au lait à l’eau (sans lait), un baba sans rhum.

“Il faut le comprendre : les candidats aux élections et particulièrement la présidentielle n’ont pas le temps de faire des courses, ils ignorent à peu près tout du concret de la vraie vie des vraies gens. Nous devons nous adapter et revenir aux prix qu’ils connaissaient la dernière fois qu’ils ont payé eux même des courses alimentaires…” expliquent F. Chouquette et J-C. Viennoise.

Personne ne sait encore si la chocolatine, emblème des boulangers de la Nouvelle-Aquitaine, va bénéficier de ce traitement de faveur. “Nous poserons la question du prix de la chocolatine à Alain Juppé”, s’interrogent les artisans boulangers. “On pourrait même imaginer baisser le prix de certaines pâtisseries, comme le Paris-Brest par exemple, en faisant un Paris-Dreux : ça serait moins cher !”

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Ah, si on intérrogeait Alain Juppé sur le prix du litre de gasoil et qu’il réponde 10 cents, ce qui est le vrai prix sans l’énorme poids des taxes, cela donnerait de bonnes idées au gouvernement et aux pétroliers !

  2. Bon et bel article dégusté avec joie. A quand des journaux sans lettres imprimées et des sandwichs sans jambon, fromage….La liste de tous les produits, encore made in France, est longue pour en tirer de l’humour, tous les jours. Ca changera des mauvaises nouvelles. Bien que le clown de Meaux en a lancé une bonne dans cette campagne morose et bien triste sur bon nombre de plans bien loin des préoccupations des Français(e)s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail