Charlot “the Tramp”, avait trouvé un toit en pays de Vaud

La Suisse est un pays de chocolat, de chalets sous les cimes, de bon vin blanc, de dieu du tennis, de vaches belles et débonnaires et parfois de coffres-forts et de réfugiés fiscaux. En pays Vaudois, on y cultive aussi les madeleines par dizaines. Comme celles de Proust, ce sont des personnages, des décors, souvent en noir et blanc, qui nous replongent avec délice dans notre enfance. Celle du génial saltimbanque, Charlot.

charlot charliechaplincchristofsonderegger

Chassé des Etats-Unis

charlotQui n’a pas gardé à l’esprit une image du dictateur, des Lumières de la ville, du Kid ? Nous sommes au manoir de Ban dans le canton de Vaud où « Chaplin’s world » a choisi de rendre hommage à Charlot dans cette maison, superbe, où il vécut après avoir été chassé des Etats-Unis par le maccarthysme.

« Vous voyez cette photo, c’est moi qui parle avec Charlie Chaplin dans sa voiture ». Près d’un énorme fut de 32 000 litres qui date de l’exposition universelle de 1896,  Patrick Fonjallaz, l’un des plus célèbres vignerons du pays de Vaud, à Epesses, raconte que son père était le fournisseur de Charlie Chaplin en vin blanc. « J’avais sept ans et mon père me dit : c’est Charlot. Je lui ai répondu « non ce n’est pas lui » en voyant cet homme âgé aux cheveux blanc un peu replet dans sa limousine…Alors en riant, Charlie Chaplin a mis sa main sur sa lèvre pour figurer sa moustache d’antan ». C’était bien lui, le clochard burlesque, chapeau melon et godasses trouées.

Par monts et par Vaud

Dans les vignobles du Vaudois

Dans les vignobles du Vaudois

Pour retrouver Charlot dans tous ses états, il faut aller par monts et par Vaud à Corsier-sur-Vevey. Charlot a vécu 25 ans ici, dans cette région ourlée de montagnes, avec ses vignobles en terrasse parmi les plus beaux paysages viticoles de la planète que l’Unesco a classés au patrimoine mondial.

Génie du cinéma, Charlie Chaplin est ici revisité. Son œuvre, sa vie. Au Studio, dans son univers cinématographique, imaginé par le Québécois Yves Durand sur  une scénographie de François Confino. Et dans ce manoir ceint de cèdres centenaires et d’autres belles essences où il trouva refuge avec son épouse Oona et leurs huit enfants, la maison du bonheur si l’on en croit les films de famille.

Peuplé de personnage devenus icônes

Au studio, la visite commence par un court métrage. La déambulation se poursuit par les quartiers populeux de son enfance de traîne-savate, à East Lane à Londres, qu’il a su si bien reconstituer dans The Kid. Au fil de la visite, les extraits de film les plus connus sont rythmés par les mélodies célèbres qui sont restées gravées dans nos cœurs.

Peuplé de personnages devenus icônes par la magie de Charlot, magnifiquement ressuscités par le musée Grévin et son art de la cire, le studio nous emmène du salon du barbier, au restaurant avec son méchant maître d’hôtel, en passant par  la romantique boutique de la fleuriste des Lumières de la ville, la banque, la prison…

On y retrouve les acteurs et les actrices de ses films, Claire Bloom, la délicieuse Paulette Goddard qui fut l’une de ses épouses, Sofia Loren… Le visiteur fond d’émotion et se tord de rire à nouveau à des scènes milles fois vues mais toujours désopilantes de la Ruée vers l’or dont on retrouve la cabane, des Temps moderne dont les engrenages infernaux en disent plus long que bien des diatribes progressistes, du Dictateur… et de courts métrages plus anciens comme Charlot pompier, Charlot musicien…

Avec Allen et Benigni

charlot chaplins-world-bubbles-incorporated_118On regrettera de ne pas pouvoir déguster plus d’images, mais le temps est compté puisque la visite se fait en groupe. Les autres grands du cinéma muet comme Buster Keaton (Le Mécano de la générale), Laurel et Hardy y ont aussi leur place en cire. Les scénaristes ont aussi tenu à honorer les plus grands comiques contemporains qui se sont inspiré peu ou prou de Chaplin, Woody Allen, Roberto Benigni…

Les enfants de la rue et le facisme

Chaplin s’est réfugié en Suisse parce que la pudibonde et conservatrice Amérique de l’époque lui reprochait à travers ce personnage de vagabond iconoclaste de traiter de la guerre, des réfugiés, des enfants de la rue, de l’exploitation des masses populaires et de la montée du fascisme. Devant les juges du maccarthysme, Chaplin devra répondre de la pire insulte à l’époque, « communiste », il en répond négativement lors d’un procès dont on voit des images.

charlotDans sa maison ceinte d’un parc majestueux de 4 hectares, dont le visiteur franchit le seuil avec un brin d’émotion tant on y sent encore l’empreinte familiale, Chaplin nous montre avec malice ceux qu’il a côtoyés durant sa période hollywoodienne. Ainsi surgissent le grand Einstein  qui joue les farceurs sur fond de E=mc2, Manitas de Plata (Chaplin avait des origines tsiganes), Marlon Brando et l’Abbé Pierre (Chaplin fut très généreux pour Emmaüs)…

Dans la chambre où il meurt  à l’âge de 88 ans est affichée la carte du quartier londonien de son enfance misérable. Il y a aussi le Steinway sur lequel il composa la plupart des ses musiques de films, le violon de ses débuts, et cette fameuse paire de godasses noires que la fameuse maison Läderach reproduit en chocolat dans sa boutique de Vevey.  Parmi les membres de la famille Chaplin, en cire, en train de visionner un film, les plus jeunes font des selfies. Preuve que Charlot restera de toutes les époques.

Christian Bidault

Des paysages viticoles vertigineux

Les plus fabuleux paysages de vignes.

Les plus fabuleux paysages de vignes.

Le vignoble vaudois couvre près de 4 000 hectares et affiche une grande variété de cépages. Néanmoins c’est le chasselas qui est le plus répandu puis vient le gamay et le pinot noir.

Huit appellation (AOC, appellation d’origine contrôlées), la lavaux AOC, le Dézaley, le calamin, le chablais, la côte AOC et les côtes de l’Orbe, Bonvillars et Vully.

Patrick Fonjallaz, le viticulteur.

Patrick Fonjallaz, le viticulteur.

Les coteaux du Lavaux offrent des randonnés oenotouristiques parmi les plus belles d’Europe. Ces paysages sont classés au patrimoine mondial de l’humanité depuis 2007. Ces vignes en terrasses surplombent le lac Léman et traversent des villages inoubliables comme Chexbres, Epesses ou Saint-Saphorin.

Sans oublier le village de Grandvaux où la statue de Corto Maltese domine le Léman et où repose son « papa » de BD Hugo Pratt.

  • Une cave : les vins de Patrick Fonjallaz à Epesses. fonjallaz.info

Pratique

Chaplin’s world
Route de Fenils 2. 1804. Corsier-sur-Vevey. 41 21 903 01 30.
Prix : adulte 23 francs suisses, enfant, 17, étudiant, senior 21
Acheter son billet en ligne chaplinsworld.com
Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Fermeture les 25 décembre et 1er janvier

⇒ En train et bus. Arrêt à la gare CFF de Vevey. Transport public ligne 212 jusqu’à l’arrêt «Chaplin». Pour plus d’informations sur les horaires des trains : www.cff.ch Site accessible aux personnes à mobilité réduite

⇒ En avion. Depuis l’aéroport de Genève, prendre le train jusqu’à la gare de Vevey (durée 1 h 15). Puis le bus 212 arrêt Corsier-sur-Vevey, Chaplin (durée 11 min)

Informations et contact contact@chaplinsworld.com  www.chaplinsworld.com

⇒ En voiture. Autoroute A9, sortie Vevey • Parking de 230 places
⇒ En autocar. 2 places de dépose. 4 places de stationnement

Le restaurant « the Tramp » dans un décor chaplinien, cuisine de type brasserie à midi et gourmet le soir. Ouvert en libre accès, le restaurant The Tramp propose dans un décor chaplinien une cuisine de type brasserie à midi et sera ouvert pour un café de 9 h 30 à 18 h.

Au rez-de-chaussée du restaurant, se trouve un take-away, pour prendre un repas rapide.
120 places en terrasse • 100 places à l’intérieur Ouverture en soirée dès le 17 mai 2016 : de 19 h à 23 h le Tramp, restaurant gourmet du mardi au samedi soir.

Y aller 

⇒ Par le TGV Paris-Vevey, par Lausanne puis par train postal, à partir de 150 en seconde classe. www.tgv-lyria.com

Dormir 

Si l’on casse sa tirelire ou pour un voyage de noces (ou pas), l’Hôtel des Trois Couronnes est un palace unique avec vue imprenable et fantastique sur le lac Léman. Construit en 1842, c’est un des hôtels les plus célèbres de Suisse. A partir de 250la nuit.
⇒ www.hoteltroiscouronne.ch
⇒ Plus abordable, Le Modern Times Hôtel, design contemporain, à partir de 137€ la nuit. www.moderntimeshotel.ch

Manger

⇒ Auberge du Vigneron à Epaisses
⇒ Les trois sifflets, rue du Simplon à Vevey : la fondue et le fameux papet vaudois, l’un des plats les plus typiques, à base de poireaux et de pommes de terre mijotées, accompagnées de saucisse aux choux ou de saucisson vaudois.

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail