Blois : un robot chirurgical et un plateau dédié à l’ophtalmologie

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La polyclinique située à la Chaussée-Saint-Victor (Blois) vient d’investir près de 1.5 M€ (HT) dans un plateau technique ultra moderne dédié au traitement des pathologies liées aux yeux. Il a été inauguré le 5 novembre dernier et place la polyclinique parmi les toutes meilleures cliniques  en France.

Polyclinique Blois

Arnaud Desgrippes l’un des 3 chirurgiens (urologue), en pleine démonstration du robot.

On doit cet ambitieux projet à Yvan Saumet aux commandes de la Polyclinique depuis sa création en 2006. « Devant la hausse du nombre d’actes comme les opérations de la cataracte ou les IVT (injections intra-vitréennes), cet investissement s’imposait. Il va nous permettre d’être plus attractif pour les jeunes médecins et chirurgiens » a-t-il expliqué.  Dès 2017, le cap des 5000 actes devrait donc être atteint.

La visite a permis de découvrir un plateau spécialisé dans l’ophtalmologie d’une surface de 800 m².  Illustration de la technicité du monde médical, il comprend notamment trois salles d’opération, un espace de réveil, deux salles d’IVT, une d’angiographie et une laser pour les soins externes. C’est le cabinet d’architectes blésois Bdh qui a conçu cet ensemble relié à la polyclinique par une passerelle.

Polyclinique BloisParmi les temps forts, la démonstration grandeur nature du tout nouveau robot quatre bras d’assistance chirurgicale da Vinci Si HD, 102e équipement de ce type en France. «Cet équipement de célioscopie robotisée permet de réaliser des opérations d’urologie, chirurgie digestive (ablation de la prostate, pose de by-pass) ou gynécologique en réduisant le temps de  présence au bloc opératoire. C’est aussi plus de confort en terme de vision et de gestuelle puisqu’il n’y a plus de tremblements » se félicitait Arnaud Desgrippes l’un des trois chirurgiens (urologue) de la polyclinique (1). Le prix de ce bijou qui sera utilisé dans une centaine d’actes de longue durée : 1 million d’euros.

Alors que de nombreuses personnalités politiques locales étaient présentes, Yvan Saumet, par ailleurs président de la CCI de Loir-et-Cher a redit dans son discours son souhait de voir le projet de seconde sortie autoroutière acté rapidement.

Message reçu cinq sur cinq par Christophe Degruelle, président d’Agglopolys qui, lors de sa prise de parole, a informé l’assistance avoir écrit un courrier en ce sens à la ministre de l’Écologie et du développement durable et de l’énergie Ségolène Royal lui demandant de saisir le concessionnaire Vinci du projet. Une première étape de bon augure à l’aube de la nouvelle mandature consulaire ?   

(1) Un quatrième chirurgien est attendu en 2017

Alexandre Bruynel.

 Un bel équipement, mais…
Cet équipement flambant neuf fait la fierté de la polyclinique de Blois-La-Chaussée-Saint-Victor. En postant sur Facebook des photos de l’inauguration, le maire de Blois Marc Gricourt a déclenché – volontairement ? – une pluie de commentaires acerbes et ironiques sur les difficultés de prise de rendez-vous ophtalmo dans le Blaisois. De sorte que bon nombre de patients – à qui on demande parfois jusqu’à 6 mois de délai – vont se faire soigner à Tours, Orléans ou Amboise, voire Paris pour les plus chanceux. Florilège de commentaires : “J’en suis ravie , mais il faut des mois pour réussir à avoir le secrétariat , qui nous répond (alors que nous sommes déjà patients) de rappeler le mois suivant car les agendas sont complets….Donc comme beaucoup nous essayons Amboise et Tours !!!!” / “Ça relève d’ un exploit quand on arrive à les avoir pour une prise de RDV 😕..On passe des matinées à rappeler 20 fois d’ affiler pour n’ avoir personne qui décroche.😡C’est vraiment galère donc je comprends que les personnes vont sur Tours et Amboise..Y’ a vraiment un gros problème sur la prise des RDV..” / “tu appelles 5 fois de suite, et aucun ne prends de nouveaux clients , obligé de t’expatrier de blois pour avoir un rendez vous , est ce normal????” / “Idem . Je ne parviens a joindre le secretariat de mon ophtalmo alors qu’on ne peut déjà appeler que le 3e lundi du mois”
C’est une vraie galère !!!“.      Une seconde sortie autoroute, oui, peut-être, mais des rendez-vous chez l’ophtalmo plus faciles à décrocher, aussi… (Ndlr).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail