Législatives Loiret: Vallies (PS) le retour, Fautrat (LR) laboure

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Sur la sixième circonscription du Loiret, la campagne bat (déjà) son plein. Il faut dire que c’est la seule détenue par la gauche et sa députée sortante, Valérie Corre (PS) a bien l’intention d’y défendre chèrement son écharpe.

fautrat-charbonnier

Il faut dire qu’à droite, la proie semble à portée de scrutin. Le premier à s’être lancé avec la bénédiction de la Commission nationale d’investiture (LR) multiplie les actions de terrain. Ainsi, Karine Charbonnier, PDG de Beck industrie et vice-présidente du conseil régional des Hauts-de-France, est l’invitée d’un dîner-débat le vendredi 25 novembre à 20h 30 à Orléans, au Studio 16., en soutien à Stéphane Fautrat. Le candidat de LR qui se présente comme “chef d’entreprise agricole”. Ce problème des investitures est au coeur du débat entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy à moins de quinze jours du premier tour de la primaire. Alain Juppé s’il est élu fera la place aux centristes, Modem et UDI, aux législatives, comme Alexandrine Leclerc (UDI) qui été choisie sur la sixième du Loiret.

Qui Valérie Corre aura t-elle en face d’elle? Alexandrine Leclerc si c’est Juppé le candidat de la droite et du centre à la Présidentielle, Stéphane Fautrat si c’est Sarkozy.

corre-equipe

Valérie Corre et son équipe avec Jean-Vincent Vallies à sa gauche.

Samedi, la députée sortante a présenté à une centaine de militants son équipe de campagne et son suppléant si elle retrouve son siège à l’Assemblée. Exit Christophe Lavialle le sortant, ce sera Jean-Vincent Vallies, le maire de Chècy. Ca tombe bien la présentation avait lieu à Chécy

Jean-Vincent Vallies, un choix relativement surprenant dans la mesure où le Cacien n’est plus tellement en odeur de sainteté au Parti socialiste. Il n’en n’a plus la carte depuis que François Bonneau ne l’a pas repris sur sa liste aux régionales. Philippe Froment, l’ancien maire de la Ferté-Saint-Aubin, sera le directeur de la campagne avec un adjoint Ludovic Deschamps alors que Yann Chaillou sera le “community manager”. Guy Lejeune s’occupera de la logistique et de la “convivialité”, enfin  Michèle Fouliard est mandataire financier.  

Des ateliers alimenteront les réflexions de la candidate Valérie Corre sur des thèmes comme modernisation de la démocratie, revenu universel d’existence, partage du temps de travail, fiscalité, discriminations, sécurité, vieillesse, santé…

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail