Élections de Donald Trump : les réactions en région

L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis a affolé les réseaux sociaux, et les médias du monde entier mercredi 9 novembre. En région Centre-Val de Loire aussi, chacun y va de son petit commentaire. Florilège.

trump donald

Maurice Leroy, député (UDI) de Loir-et-Cher :

“En démocratie, c’est le peuple qui vote et qui choisit. Ce ne sont ni les sondeurs ni les médias ! Dans le secret des isoloirs et des urnes, le peuple américain a choisi librement son Président. Il convient donc de respecter le choix démocratique du peuple américain. Madame Hillary Clinton était la candidate de Wall Street et de la grande finance ; des médias (sur 200 médias, 194 soutenaient Hillary Clinton !) ; de Hollywood et des donneurs de leçon de morale. Il faut entendre la colère du peuple américain et en tirer les leçons pour la France et l’Europe ; notamment quant à la déconnexion complète des élites. Il n’y a pas de campagne électorale sans vision ni passion. Enfin, il y a urgence à rebâtir l’Europe .”

Marc Gricourt (PS), maire de Blois :

« C’est une surprise, la démonstration que même si le score s’annonçait serré avec des sondages serrés, il est élu. J’avais espoir d’un sursaut citoyen pour Hillary Clinton… Je suis inquiet pour l’Amérique elle-même, on peut s’attendre à un recul des avancées sociales du mandat Obama. A l’international aussi, on le voit bien avec la réaction des milieux financiers et économiques. C’est une période déjà suffisamment compliquée ! J’ai beaucoup d’inquiétudes et d’incertitudes, et ce vent d’inquiétudes gagne l’Europe. Je n’exclue pas que ce vent gagne aussi la France malheureusement. On voit bien aux États-Unis le fossé entre les classes privilégiées et pauvres, c’est une réalité. Mais même les gens en situations stables et non touchés par la crise se laissent tenter par les phénomènes nationalistes, du repli sur soi, du rejet de ce qui vient d’ailleurs. On le mesure dans nos échanges avec nos concitoyens, même si ces régimes n’apporteraient pas de réponses aux enjeux actuels ».

Valérie Corre, députée (PS) du Loiret :

Les américains se sont exprimés : Donald Trump sera le 45e Président des États-Unis.
Cette élection ouvre une période d’incertitudes. Elle doit nous interroger sur les conséquences pour le peuple américain et sur le plan international. Quelle mise en œuvre des accords de la COP 21 ? Quelles relations internationales… avec l’Europe, avec la Russie ? Que va-t-il faire en Libye, en Syrie ? Que va-t-il advenir de la protection des plus défavorisés ? Que vont devenir les droits des femmes ? Quel est l’avenir des immigrés ? Mais il ne faut pas se tromper, son élection ne tient rien du hasard. Donald Trump a su capter la colère des électeurs américains : rejet de « l’establishment », c’est-à-dire du personnel politique en place et des élites du pays. Cela démontre à ceux qui doutent, que la montée du populisme est une réalité et qu’on ne peut l’ignorer. Le surenchérissement, le mépris ou les menaces sont incapables de freiner son ascension.
Son élection renforce ma conviction qu’il faut s’atteler de toute urgence à la question de la modernisation de notre démocratie, mais aussi offrir de vraies perspectives à nos concitoyens. Il est plus que nécessaire de définir un projet de société nouveau, plutôt que de maintenir l’illusion d’un système dont chacun sait qu’il est à bout de souffle. Posons-nous les bonnes questions. Entendons-nous, comprenons-nous et sortons des soi-disant bonnes réponses distillées à coup d’éléments de langage calibrés à l’avance. Tout cela renforce ma volonté qu’il faut être présent sur le territoire afin de continuer à échanger avec tous et toutes, et surtout ne pas rompre le fil du dialogue.

Les jeunes UDI du Loiret :

Un moment tristement historique. Donald Trump est élu président des États-Unis. C’est le choix des américains. Le choix d’un programme raciste, xénophobe, sectaire et violent ! Lors des élections françaises de 2017, il nous faut montrer l’exemple d’un peuple uni qui ne cède jamais à la peur et aux idées extrémistes. La réponse française au monde entier est celle du bulletin de vote. La réponse de nos responsables politiques doit être la dignité des débats, l’exemplarité dans la fonction, le courage de faire ! La France est le symbole de la liberté, de l’ouverture d’esprit, de la démocratie. Et elle le restera !

Jeunes socialistes du Loiret :

Sans colère et sans résignation. Les jeunes socialistes du Loiret se désolent des résultats de l’élection présidentielle aux États-Unis. Les propositions de Donald Trump ne reposaient que sur des déclarations populistes qui ont entraîné des divisions dangereuses au sein de son pays. Si le peuple reste souverain et que le vote des américain.e.s doit être respecté, il s’agit d’une grande
défaite pour la tolérance et l’image des États-Unis. Sa victoire annonce le recul des États-Unis sur la scène internationale, le renoncement à des accords historiques comme ceux qui ont découlé de la COP21 et les réflexes racistes et réactionnaires avec ce mur de la honte à la frontière mexicaine dont il avait proposé la construction lors de sa campagne. En Europe aussi le risque populiste est présent, et la France est concernée. Le Front National, dont les représentants étaient les premiers à se féliciter de la victoire de Donald Trump, prétend parler à la place du peuple. Le résultat de cette élection n’entache en rien la volonté des jeunes socialistes du Loiret dans la défense du progressisme et des valeurs sociales. C’est désormais à l’Union Européenne et encore plus à la France qu’est dévolue la tâche de faire reculer les populismes et de promouvoir la Liberté.

Claude de Ganay, député (LR) du Loiret :

« Voilà ce qui arrive lorsqu’on n’écoute pas le peuple ! » Donald Trump a été élu 45e Président des États-Unis d’Amérique. J’adresse, comme le veut l’usage, mes félicitations au vainqueur de cette élection. Je formule le vœu que nos pays prolongent la solide relation d’amitié qui a été déterminante dans notre histoire commune. Ni les sondeurs, ni les médias, ni les élites américaines n’ont voulu croire à cette victoire. Et pourtant, le sentiment de revanche l’a emporté chez une majorité d’électeurs américains. Les instituts de sondage n’ont pas su prendre la mesure du ras-le-bol des électeurs et du rejet viscéral de tout ce qui peut représenter le vieux monde politique. La sanction a été immédiate. Je crois également que cette élection est un coup de semonce pour notre démocratie. Elle nous prouve que l’ancien monde politique ne peut plus perdurer. Le peuple français attend du changement et des résultats. Il faut le leur apporter.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. “L’ancien monde politique ne peut plus perdurer”.Exit donc la candidature d’un ex- président , celle de deux anciens premiers ministres qui ont eu plus d’une décennie l’occasion de rupture?!
    Surprenante également la soudaine sympathie envers les immigrés de la part de nos élu-es . Beaucoup de ces malheureux préfèreraient sans doute ne pas avoir à tenter l’aventure vers nos pays .
    Nos contrôle au faciès sont-ils la preuve de notre altruisme?

  2. Ces commentaires pourraient être soumis à l’analyse sémantique d’étudiants journalistes ou de sciences politiques.
    En deux temps : le premier en occultant le nom de leurs auteurs, le second en les rétablissant.
    Résultats imprévisibles.

    Dans une première et rapide approche, je vois Maurice Leroy UDI confondre le peuple et les citoyens, classer Madame Clinton comme représentante de la haute finance et Marc Gricourt le socialiste, regretter l’échec de cette même candidate.
    Suivez mon regard quand Maurice Leroy parle des donneurs de leçons.
    Lui, à l’oreille fine, entend la colère du peuple américain quand Marc Gricourt lit dans le marc de café« la réaction des milieux financiers et économiques ». dépités de l’échec de la candidate démocrate.
    Les jeunes socialistes sont aussi « désolés des résultats de l’élection présidentielle aux États-Unis ». Hillary Clinton « de la haute finance », selon Leroy, avait leur préférence.
    Valérie Corre, socialiste, demande de sortir « des soi-disant bonnes réponses distillées à coup d’éléments de langage calibrés à l’avance »
    À qui s’adresse-t-elle ? Heureusement, elle sait, elle, quelles sont les « bonnes questions »
    Pour les jeunes UDI, pas d’angoisse à la Marc Gricourt « La France est le symbole de la liberté, de l’ouverture d’esprit, de la démocratie. Et elle le restera »
    Pour l’éternité ?
    Claude de Ganay, le Républicain sait , lui, écouter le peuple. Pour lui, l’élection de Trump est un coup de semonce pour notre démocratie et il entend le peuple français lui dire « qu’il attend du changement et des résultats »
    Lesquels ? Marine Le Pen ?
    On n’est pas sortis de l’auberge !

  3. Paparazzi, j’apprécie sincèrement votre analyse. J’ajouterai que, au plus fort de la crise financière, Monsieur Juppé qui est certainement le candidat le plus respectable actuellement (et pourtant ..) avait déclaré : “Le monde marche sur la tête !”. Et qu’ont-ils fait tous ces politiques ? Rien. Et M. Bartolone et ses amis politiques, les larmes aux yeux après les attentats de l’an passé, qu’ont-ils modifié dans leur comportement ? Rien ! Mais ils savent ce qui est bon pour nous. Comme le résumait Tancredi l’aristocrate dans le Guépard : « pour que tout reste comme avant, il faut que tout change ».

  4. Pourquoi un tel étonnement devant le résultat:
    normal que l’éléphant républicain ait voté pour trompe…
    L’éléphant n’a pas bari: … il a ri devant la déconfiture de l’âne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail