“Saint Jean il y a cent ans”, mémoire et savoir

1916,  deux ans déjà que la guerre a commencé et que l’offensive que l’état-major avait promise rapide et victorieuse se transforme en un cauchemar où les pertes humaines s’alourdissent de jour en jour dans des batailles à l’issue incertaine. Deux ans que l’arrière s’organise et que la guerre s’enlise.

Poilus canon 14 18
C’est ce mi-temps de cette guerre qui a enflammé le monde, que la ville de Saint Jean de la Ruelle a décidé d’illustrer dans une exposition-commémoration construite autour de la vie d’une famille fictive, mais qui s’appuie sur des faits bien réels, pour nous faire découvrir la vie d’une petite commune encore rurale en ces temps d’épreuves: Gustave, le père est viticulteur et mobilisé à l’arrière, Marthe la mère est couturière et contrainte de travailler aux champs, Jeanne la fille tient la maison pendant que son fiancé Charles combat sur le front de Verdun, et Paul, le petit frère est à l’école.

« Venez découvrir notre vie il y a 100 ans à Saint Jean de la Ruelle. Ma femme Marthe, ma fille Jeanne, mon fils Paul et moi-même Gustave, nous allons vous raconter cette ville à travers la vie de notre famille… »

cent ans saint jean

Chaque personnage de la famille évoque son quotidien sur les quatre espaces, vous pourrez ainsi découvrir l’ambiance d’une classe en 1916, les outils utilisés par le vigneron, l’intérieur d’une pièce à vivre, de grandes reproductions de photos d’époque de Saint Jean de la Ruelle …

Cette construction pédagogique permet d’évoquer tous les aspects imbriqués de cette guerre “totale”: la vie agricole, la réorganisation de l’économie, la place des femmes, la propagande dans les écoles mais aussi la vie au front avec un collection de photos “stéréoscopiques” retrouvée.

Ainsi à partir de ce village rural de Saint Jean de la Ruelle, l’exposition en quatre tableaux successifs permet aux visiteurs de mesurer la souffrance des populations notamment par la dernière partie qui évoque le sort des réfugiés, des prisonniers ou des troupes africaines. Et l’exposition se termine par un bilan humain de cette tragédie, et contrairement à une récente exposition orléanaise qui omettait tout simplement les trois mille morts de la ville, cette exposition rend hommage aux “Morts pour la France”, en illustrant le monument aux morts de Saint Jean de la Ruelle de photos de ces hommes qui furent des poilus.

morts pour la france
Et le monde contemporain nous rappelle à propos de cette “grande” guerre, que nous avons non seulement un devoir de mémoire à l’égard des victimes de ce conflit, mais aussi un devoir de savoir pour que l’histoire ne se répète un jour…

Gérard Poitou

Exposition “Saint Jean, il y a cent ans”

centenaire 14-18jusqu’au 22 novembre
Salle des Fêtes, 33 rue Bernard Million Saint Jean de la Ruelle
du lundi au vendredi de 14 h à 18 h et samedi et dimanche de 10 h à 18 h

De nombreuses manifestations et animations accompagnent cette exposition avec une visite nocturne le 19 novembre

Vendredi 11 novembre

11 h -CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE
de l’Armistice du 11 novembre 1918. Au monument aux Morts du square Jules Ferry.

17 h LECTURE-CONCERT
« Guerre et musique – survivre 1914-1920 »,
avec Céline Surateau (lectrice) et Karen Chaminaud (accordéoniste).
Lecture construite d’après « La Musique au fusil », livre de Claude Ribouillault sur le thème de la musique durant la période de la Grande Guerre jusqu’aux années 1920. De l’impressionnisme au swing en passant par la musique traditionnelle et les chansons populaires revisitées.

Samedi 12 novembre

15 h CONFÉRENCE
de Nicole Thillou-Fouassier, spécialiste du monde agricole, sur « Les animaux, ces oubliés de la Première Guerre mondiale ».
Auxiliaires précieux des soldats, les animaux ont partagé avec eux un quotidien fait de bruits et d’obus, de faim et de froid, de peurs et de souffrances. La conférencière abordera ainsi le sort des chevaux, chiens, pigeons et autre bêtes des tranchées.
Dimanche 13 novembre
16 h CONCERT
« Chantons et Vivons »,
chants populaires et lectures de lettres et textes de la Grande Guerre avec les chanteuses Estelle Micheau, Lucia Di Carlo, Florie Dufour accompagnées par
le pianiste Jean-Christophe Briant. « La chanson de Craonne », « la Madelon » mais aussi « Frou-frou » ou « la veuve du colonel », voilà les airs à la mode en ce début de 20e siècle. Ces airs que l’on fredonne pour se divertir malgré l’horreur, pour crier sa peine et sa contestation aussi, avec toujours l’espoir de la fin de cette fichue guerre. Les artistes vous proposent de revivre cette époque du côté des civils qui ne peuvent résister qu’en vivant chaque instant.
Samedi 19 novembre

14 h à 17 h ORGUE DE BARBARIE (Association M2F), Démonstration et initiation

aux danses folkloriques avec l’Amicale Sologne-Blésois et les Caquésiaux
 
19 h / 20 h / 21 h VISITES NOCTURNES
Découvrez l’exposition autrement: « D’une Histoire à l’Autre »
La Compagnie du Bord des Mondes propose une visite théâtralisée insolite de l’exposition en mettant en scène différents personnages de l’époque (facteur, institutrice, soldat permissionnaire, etc.). Ils racontent leur propre vécu sur cette période de la guerre. Chacun avait à sa façon, à sa manière, partagez avec le public un témoignage poignant et riche en émotions sur sa vie de tous les jours.
Trois séances, sur réservation uniquement.
Inscriptions : Pôle communication et citoyenneté : 02 38 79 33 07
 
Dimanche 20 novembre

Après midi PRÉSENTATION DE STÉRÉOSCOPES (photos en 3D)
Venez découvrir des photographies d’époque en relief, prises sur le front de guerre entre 1914 et 1918 par Patrice Carmé, collectionneur à Orléans.
 

Voir le programme détaillé

 
 
 cent ans saint jean
 
 
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail