Michel Ricoud (PC) et l’élection de Trump: il faut un coup d’arrêt au populisme

 Pour le conseiller municipal d’Orléans et figure du PC Michel Ricoud, l’élection de Trump marque ” la victoire des logiques de peur et de haine. Ceux qui pensaient voter “anti-système” ont, dans les faits, élu un milliardaire qui a su détourner les colères des américains des véritables causes et responsables de la dégradation de leurs conditions de vie et de travail, et qui a ouvert les vannes de la division d’un pays déjà gangréné par un racisme structurel.”.
Michel Ricoud

Michel Ricoud

 
Un constat sans appel. Quelle leçon en tirer pour les élections en Europe et en particulier la Présidentielle de 2017 en France? 
 
Là encore Michel Ricoud estime qu’il s’agit d’un “sérieux avertissement” . Et il poursuit: “la responsabilité des forces de gauche et de transformation sociale est de mettre un coup d’arrêt des populismes et des extrêmes droites. Elles doivent unir leurs forces pour mettre fin aux politiques d’austérité et au pouvoir de la finance qui piétinent les souverainetés populaires et nationales… et Il y a urgence à ouvrir la voie à de réelles politiques de progrès et de justice sociales, d’égalité et de solidarité…”.
Une large union des gauches est-elle possible pour faire obstacle au populisme ambiant qui menace aussi notre pays?  
Et là patatras, l’union attendra, Michel Ricoud réplique au PS et disant sa “surprise” sur les déclarations de Jean- Christophe Cambadélis (Premier secrétaire) et du sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur. “Dire qu’il est urgent de stopper les enfantillages irresponsables qui existent à gauche, est un peu réducteur. Ce ne sont pas des enfantillages mais des débats de fond sur les politiques menées qui existent dans notre pays. François Hollande, en ne respectant pas ses engagements de 2012, ne favorise-t-il pas la montée de Marine Le Pen ? N’est-ce pas les reniements du PS qui font que les citoyens se désintéressent de la vie politique et sont dans une critique systématique des “politiques”?
 
L’union est un long combat,  à gauche comme ailleurs.
 

Afficher les commentaires