Le Loir-et-Cher fixe projets et investissements pour ses collèges

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Lundi 14 novembre, le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (CDEN) s’est réuni en préfecture de Loir-et-Cher en présence de Valérie Baglin-Le Goff, Inspectrice d’Académie, de Jean-Marie Janssens, vice-président du Conseil départemental en charge des collèges, de Catherine Lhéritier, vice-présidente du Conseil départemental en charge des transports, et des membres du CDEN. C’était l’occasion pour le Conseil départemental de présenter les projets et investissements du Département en matière de collèges et d’éducation, pour les cinq années à venir.

Catherine Lheritier et Jean-Marie Janssens.

Catherine Lheritier et Jean-Marie Janssens.

Le Conseil départemental possède et gère les 26 collèges publics de Loir-et-Cher. Dans le cadre de Loir&Cher 2021, le Plan d’Actions, le Département investit 40 M€ sur les cinq ans à venir, pour des travaux de réhabilitation, de construction et de modernisation dans les collèges. Les collèges de Contres, Morée, la SEGPA du collège Bégon à Blois, Saint-Laurent-Nouan, Bracieux, Neung-sur-Beuvron, Onzain et les gymnases des collèges de Contres et Onzain sont concernés.

Sur cette même période le Département participera aux travaux pour la réhabilitation de la cité scolaire Augustin-Thierry à Blois. Par ailleurs, des travaux d’amélioration ponctuels continueront d’être réalisés dans les autres établissements en fonction des besoins identifiés.

La restauration scolaire : une priorité départementale

(c) N. Derré.

(c) N. Derré.

Depuis plusieurs années, le Conseil départemental s’engage en faveur d’une restauration scolaire de qualité où le « bien manger » est primordial. En 2017, le Département se fixe deux priorités pour garantir la qualité des 1.400.000 repas servis chaque année dans les collèges publics de Loir-et-Cher : privilégier les circuits de proximité et développer les produits locaux pour des repas sains et équilibrés ; et lutter contre le gaspillage alimentaire. Nouveauté majeure en 2017 : la création d’un fonds départemental de restauration scolaire d’un montant de 200.000 euros afin de venir en aide aux familles les plus défavorisées et les plus en difficulté.

Internet et transports scolaires

(c) N. Derré.

(c) N. Derré.

D’ici à 2021, le Département s’engage à apporter l’Internet Très Haut Débit dans tous les collèges publics. le Conseil départemental prend en charge tous les abonnements Internet ainsi que l’installation de la fibre dans les collèges, soit un budget total de 197.000 euros par an. En 2017, plus d’un tiers des ordinateurs sera renouvelé dans les différents collèges.

Enfin, côté transports, 13.000 enfants sont véhiculés chaque jour sur les circuits scolaires Route41. Afin d’évaluer objectivement la qualité de son service et de poursuivre sa démarche d’amélioration, le Conseil départemental a confié à un cabinet indépendant la réalisation d’une enquête auprès des familles. Le résultat : 96 % de satisfaction générale.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail