Macron-Carré à Orléans le 8 mai: le libéralisme à plusieurs voix

Invité par le maire LR d’Orléans, Olivier Carré, à présider les fêtes de Jeanne d’Arc le 8 mai dernier, Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie avait généré une petite émeute médiatique et populaire.

Emmanuel Macron et Olivier Carré avec la Jeanne 2016.

Emmanuel Macron et Olivier Carré avec la Jeanne 2016.

Alors qu’il avait pour la première fois pris un tel bain de foule, serrant des centaines de mains, Emmanuel Macron avait alors “transgressé” les frontières droite-gauche symboliquement, en répondant favorablement au maire d’Orléans, un libéral comme lui.

Le bain de foule du 8 mai.

Le bain de foule du 8 mai.

Avait-il ce jour-là entendu “la voix de la France” et celles de Jeanne d’Arc? En arpentant ce 8 mai 2016 les rues d’Orléans, le créateur d'”En marche” avait certainement d’ores et déjà en tête l’intention d’aller à la Présidentielle.
Cette candidature était devenue depuis un secret de polichinelle, mais maintenant c’est fait, à quatre jours du scrutin de la primaire de la droite et du centre, Emmanuel Macron est candidat.

“Nous croyons dans la France”

Lorsqu’on reprend ses propos du 8 mai sur Jeanne d’Arc, le discours d’Emmanuel Macron préparait déjà le ministre d’alors à ce grand pas qu’il s’apprêtait déjà à franchir.

MacronIl disait ainsi de Jeanne d’Arc, comme un modèle pour son combat au dessus des partis: “elle sait qu’elle n’est pas née pour vivre mais pour tenter l’impossible. Jeanne fend le système .
Porte la volonté de progrès et de justice de tout un pays. Elle était un rêve fou elle s’impose comme une évidence.”
. S’adressant à son hôte, le ministre a ,sur la fin de son intervention délivré le message  consensuel que l’on attendait de lui: “nous n’appartenons pas au même bord politique mais nous croyons dans la France, dans sa force…
Nous savons qu’à certains moments de l’histoire il faut savoir rassembler les énergies. Autour d’un même projets des mêmes valeurs. Nous savons tous ici pourquoi nous aimons la France. Espoir de triompher du cynisme de ceux qui font tout pour maintenir l’ordre établi.  Jeanne d’arc contribue à forger un projet, ouvert et universel.
Voilà pourquoi les français ont besoin de Jeanne d’arc. Le destin n’est pas écrit, nous n’avons pas à subir. C’est ce qui fait que la France restera elle même”.

 

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail