Le POCTB, une nouvelle galerie un soir de pluie

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Le Pays où le Ciel est Toujours Bleu inaugurait ce mercredi soir, au 5 rue des Grands Champs à Orléans, son nouveau lieu d’exposition d’art contemporain, premier jalon posé par la ville d’Orléans pour la réanimation culturelle du quartier des Carmes. Certains nostalgiques trouveront à regretter l’architecture pré-industrielle de l’ancien lieu occupé depuis seize ans par le POCTB, justement dénommé Oulan Bator, et qui, à défaut de chauffage l’hiver, rendait l’art contemporain un peu glacial . La vitrine proposée par le POCTB dans ce nouveau lieu, offre un bel espace entièrement rénové permettant des accrochages et une mise en valeur des œuvres.

Bernard Joubert

Bernard Joubert

Et, démonstration concrète des qualités du lieu, l’exposition des œuvres de  Bernard Joubert, intitulée “Simultané”, trouve là un écrin à la hauteur du travail de l’artiste qui nous propose pour l’occasion, non pas une rétrospective mais plutôt un retour sur son parcours, sur 45 ans d’interrogation sur l’art, avec quelques balises de différentes périodes de son travail pictural autour des variations sur la couleur.
C’est aussi l’occasion de retrouver un artiste qui a déjà exposé à plusieurs reprises sur Orléans, notamment lors de l’exposition collective qui fit l’ouverture du POCTB il y a 16 ans, ainsi qu’à la galerie du Théâtre avec Alain Papet.

Alain Papet / Bernard Joubert

Alain Papet / Bernard Joubert

Une œuvre de Fédéric Messager est également présentée au sous-sol du lieu, en complément des œuvres de cet artiste actuellement exposées dans la Borne, cellule mobile d’exposition artistique gérée par le POCTB sur la région, et pour le moment devant le Théâtre d’Orléans.

Voilà donc une initiative qui donne un nouvel espace à l’art contemporain en cœur de ville, reste que la surface du lieu semble bien étroite pour assurer la promotion de l’art contemporain dans une ville comme Orléans qui devra encore compter sur la restauration des vinaigreries Dessaux en 2018 dans le quartier Bourgogne, en un centre d’art contemporain, pour espérer tenir son rang dans ce domaine, en complément du FRAC Centre, face aux poids lourds que sont les Tanneries d’Amilly, le CCC OD de Tours ou même l’Ar[T]-senal de Dreux.

GP

“Simultané” Bernard Joubert

Du 16 novembre au 18 décembre 2016
POCTB 5 rue des Grands Champs à Orléans

Du jeudi au samedi de 15h à 18h30

“En l’état” Frédéric Messager

Du 16 novembre au 18 décembre 2016
La Borne Parvis du Théâtre d’Orléans

Permanent

 

Frédéric Messager : La Borne

Frédéric Messager : La Borne

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Dommage que l’on n’ait pas trouvé le moyen de sauver la Galerie du Lion, exceptionnelle aussi bien pour le bâtiment que pour ce qui y était régulièrement exposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail