L’Open agrifood mobilise dans la salle et dans la rue !

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La 3e édition de ce rassemblement créé par Xavier Beulin et Emmanuel Vasseneix a tenu ses promesses autour du thème « alimentation et innovation responsables ». Mais elle est aussi toujours contestée. manif-1

2200 présents en 2015, 2500 attendus cette année : l’Open agrifood qui s’est ouvert hier et qui sera clôturé ce soir a une nouvelle fois mobilisé les acteurs de la filière agroalimentaire. L’Open réunit bien sûr les acteurs institutionnels locaux (région, département, agglomération) mais aussi les producteurs, les distributeurs, industriels, transporteurs, restaurateurs et consommateurs. « C’est la force de cette manifestation s’est réjoui son président Xavier Beulin (par ailleurs président de la puissante FNSEA) que de rallier et de faire dialoguer entre eux tous les maillons de la filière ».

Xavier Beulin

Xavier Beulin

Si l’Open se veut lieu d’échanges comme think tank il s’affiche aussi comme force de propositions, un « do thank » qui initie des actions, qui lance des programmes sous l’œil bienveillant de l’écrivain Erik Orsenna. Loin d’être passéiste ou nostalgique, la manifestation se veut aussi porteuse d’espoir. D’ailleurs Xavier Beulin de retour de la Cop 22 de Marrakech liste les dangers qui menacent la planète agricole : besoins alimentaires non pourvus dans certaines régions du monde, déficit chronique des protéines, réchauffement climatique, besoin de fixer les populations, notamment en Afrique, par l’agriculture nourricière. C’est d’ailleurs pourquoi  l’Open s’ouvre de plus en plus sur l’international avec des témoignages d’experts chinois, indiens, canadiens, qui sont venus expliquer hier que l’organisation de la production de la myrtille en Chine ou de la filière lait aux Québec avait des retombées énormes sur les territoires. Pour cela la filière doit investir et se moderniser. C’est pourquoi ce 3ème Open avait choisi le thème de « l’alimentation et de l’innovation responsables dans toutes les dimensions : techniques, scientifiques, sociales, environnementale, financières, éthiques ou managériales.

Une manifestation multiforme

manif-2Par-delà les grands rendez-vous (voir le programme ci-joint de ce jeudi) l’Open agrifood est aussi un porteur de multiples initiatives comme  la route de l’innovation au centre de conférences d’Orléans. Cette route présente une centaine d’innovations sur la filière agroalimentaire sous forme d’affiches, de produits, de démonstrations, de tablettes interactives ou de vidéos. C’est vrai aussi avec l’Open chefs, un concours de restauration ouvert aux particuliers, aux jeunes et aux professionnels. Mobilisation des étudiants également au sein du Agrickathon organisé au Lab’O avec la mise en compétition d’étudiants qui devaient élaborer des plateformes numériques des projets de l’Open agrifood Initiatives. Exposition aussi avec « la santé dans l’assiette » (au théâtre) qui a pour objectif de favoriser la connaissance et l’information sur l’alimentation, d’améliorer les pratiques nutritionnelles, d’informer sur les risques alimentaires et de mettre en valeur la qualité des productions alimentaires de nos régions.  On peut également citer les « victoires des agriculteurs » ou encore la volonté d’associer les consommateurs au travers d’une « rencontre citoyenne » sur « l’agriculture et l’alimentation de demain ».

Contre le modèle de l’agro-industrie !

intervenant-indienPour ses organisateurs, l’Open doit se poser la question essentielle : « quel modèle alimentaire allons nous transmettre à nos enfants » ?. C’est la même question que se posent –mais avec des réponses différentes- une vingtaine d’associations, syndicales, environnementales, ou citoyennes, qui chaque année viennent apporter leur grain de sel à l’Open. Organisatrices du « festival d’alternatives alimentaires » ces associations sont venues devant le théâtre mobiliser pour « promouvoir une alimentation saine accessible à tous, produite à proximité du consommateur selon des pratiques respectueuses de l’environnement et de la biodiversité ». Ces associations qui s’opposent à l’Open symbole de « l’agro-industrie, de la désertification des campagnes, de la destruction méthodique de l’environnement » revendiquent une agriculture paysanne et bio à l’image du Gabor, le groupement des agriculteurs bio du Loiret qui réunit une centaine de producteurs. À travers un défilé festif en ville, avec un rassemblement et repas convivial devant le théâtre, les associations ont su toucher un public plus important que par le passé. Une première mobilisation avant le festival des alternatives alimentaires qui se tient ce week-end 10 et 20 novembre à l’Espace Lionel Boutrouche d’Ingré (programme complet sur Facebook).

Deux visions du monde donc et un choc des (agri)cultures qui devraient encore se confronter l’an prochain en novembre pour la 4ème édition de l’Open agrifood.

 

Jean-Jacques Talpin 

Le programme de l’Open agrifood de ce jeudi

9-12 heures : quels leviers pour booster l’innovation sur la filière agroalimentaire. Séance collaborative au centre de Conférences d’Orléans

9-12 heures : E commerce : quelles innovations pour les acteurs de l’agroalimentaire. Amphithéâtre de la Poste à Orléans

9-12 heures L’intelligence collective au service de l’innovation sur la filière agroalimentaire Présentation des projets Open agrifood Initiatives Au centre de Conférences d’Orléans ;

12h30-14 heures : déjeuners thématiques dans des restaurants du centre ville d’Orléans

14h30-17h30 : des idées neuves pour une alimentation responsable : plénière de clôture : regards critiques et retour d’expérience des grands témoins de l’innovation en France

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. LA CCI DEVRAIT AVOIR HONTE D ORGANISER CET EVENEMENT.L OPEN AGRI FOOD S EST L EXPLOITATION SANS VERGOGNE DES RESSOURCES NATURELLES POUR DEGAGER TOUJOURS PLUS DE FRIC POUR UNE MINORITE.IL FERAIT MIEUX D ACCROITRE LES AIDES POUR LES CONVERSIONS EN BIO DE PETITES EXPLOITATIONS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail