Le procès Eichmann mis en question par les historiennes Sylvie Lindeperg et Annette Wieviorka

Conférence à 18 h

Par Annette Wieviorka, historienne, directrice de recherche émérite au CNRS, SIRICE-Paris 1-Panthéon Sorbonne et Sylvie Lindeperg, spécialiste de l’histoire du cinéma, professeur des Universités à Paris 1-Panthéon Sorbonne, membre de l’Institut universitaire de France, et directrice du CERHEC (Centre d’études et de recherches en histoire et esthétique du cinéma)
 
le-moment-eichmann-questionne-par-les-historiennes-sylvie-lindeperg-et-annette-wieviorka%2cm294002Seuls deux procès du nazisme peuvent prétendre au statut de lieu de mémoire : le procès de Nuremberg et celui d’Adolf Eichmann. Comme tout procès, celui de Jérusalem est une construction juridique réglée par la loi. En s’adressant au vaste monde, la médiatisation du procès Eichmann a créé un événement médiatique global. Il y eut bien un « moment » Eichmann qui installa un premier récit et délimita un avant et un après.
À Jérusalem, il s’est agi d’un « Nuremberg du peuple juif », comme l’affirme Ben Gourion. C’est en effet ce procès qui constitue le génocide des Juifs en événement distinct. Parallèlement à la préparation du procès, où les témoignages occuperont une place centrale, sont mis en place les éléments de sa médiatisation : près de 450 places sont réservées aux journalistes, israéliens ou étrangers.
Car le procès Eichmann est un must, auquel la fine fleur du journalisme ainsi que quelques intellectuels qui en rendront compte souhaitent assister. Le procès est également filmé pour fournir des images aux télévisions des pays couvrant l’événement. Ces images seront ensuite reprises par le cinéma pour construire une mémoire et un imaginaire du procès. Une pensée politique forte – éduquer la jeunesse et souligner l’unicité du peuple juif – un récit raconté de façon puissante et originale par les témoins qui le portent et une médiatisation pensée font de ce procès un événement fondateur.
Leur livre Le Moment Eichmann (éd. Albin Michel 2016) a reçu le soutien de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
 
Modération : Noëlline Castagnez, maître de conférence en histoire contemporaine à l’Université d’Orléans
Organisée avec l’Université d’Orléans (la conférence sera suivie d’une collation au Cercil avant la projection)
 
Suivie à 20h30 au Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv

 

Projection à 20 h 30

“Syrie, témoins à charge”
 
syrie témoins à chargeFilm documentaire de Olivier Joulie et Garance Le Caisne 50 min, coproduction Sunset Presse et La Jolie Prod. 2016
 
En Syrie, depuis cinq ans, des hommes ordinaires amassent des preuves de tous les crimes commis contre la population, quels qu’en soient les auteurs. Dans le fracas des bombes, ces héros anonymes et méconnus prennent tous les risques pour qu’un jour, les responsables rendent des comptes devant les tribunaux. Ibrahim, Othman, Sami César, Adel ou Bassam sont la cheville ouvrière de la plus importante collecte de preuves jamais observée lors d’un conflit en cours. Ils ont récupéré des ordres militaires, ramassé des morceaux de bombes, prélevé des échantillons toxiques, filmé des corps mutilés, archivé des milliers de témoignages.
 
 
Mardi 22 novembre 2016 18 h et 20 h30
 
Entrée libre dans la limite des places disponibles, réservation conseillée au 02 38 42 03 91 
 
CERCIL 45 Rue du Bourdon Blanc, 45000 Orléans

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail