Tours gagne le match de la peur (2-1 contre Auxerre), Orléans replonge (0-2 contre Valenciennes)

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Le TFC s’est donné de l’air en battant l’AJA au terme d’une rencontre haletante. De son côté, l’USO, qui restait sur de bons résultats dernièrement, est tombé sur plus fort que lui.

maouche-vestiaire

Maouche qui savoure la victoire avec ses coéquipiers. @ToursFc.

Les Ciel et Noir peuvent enfin retrouvé le sourire. Après quatre défaites consécutives, dont une élimination humiliante en Coupe de France, contre Saumur (pensionnaire de DHR…), le club tourangeau a remporté le duel de bas de tableau hier soir à la Vallée du Cher. La victoire était obligatoire face à Auxerre, 19ème au classement avant la rencontre, sous peine de se faire distancer dans la course au maintien. Pour ce match, Fabien Mercadal pouvait compter sur des cadres comme Cissé, Belkebla ou encore Filippi.

Un très long round d’observation

Pendant une bonne vingtaine de minutes, les supporters, à la vue de la physionomie du match, ont sûrement ressenti une grande appréhension chez les vingt-deux acteurs. Appréhension tout à fait compréhensible, compte tenu de l’enjeu crucial de cette rencontre. Les deux équipes se sont longtemps regardées, jaugées, les tourangeaux essayant vainement de trouver Fantamady Diarra en profondeur. Il aura fallu attendre la 25ème minute et un centre fort de Geoffrey Malfleury bien négocié par le gardien auxerrois pour enfin lancer les débats. Quelques minutes plus tard, Denis Bouanga est très proche d’ouvrir le score, mais sa frappe trop molle est repoussée par un défenseur sur sa ligne. Le TFC essayait ensuite, sur coup de pied arrêté, de faire sauter le verrou auxerrois, mais cela manquait de précision à chaque fois.

Si ce n’est un corner dangereux à la 42ème minute, l’attaque adverse était relativement amorphe en première période, bien contenue par une défense tourangelle très concentrée. Et c’est donc sur un score nul et vierge que les deux équipes regagnaient les vestiaires.

La mire ajustée sur coup de pied arrêté

ettori

Le président Jean-Luc Ettori peut enfin souffler, du moins pour l’instant.

La deuxième période reprenait sur un faux rythme. Mais, à l’inverse de beaucoup de matches cette année, ce sont les Ciel et Noir qui en ont profité. Tout d’abord, à la 57ème minute, lorsque sur un coup-franc lointain tiré par Belkebla, Rodéric Filippi (d’une régularité exemplaire depuis son arrivée au club) suit bien l’action et pousse le ballon dans les filets, en nous gratifiant d’un superbe salto en guise de célébration. Puis, deux minutes plus tard, Bouanga décide de tenter sa chance à nouveau sur coup-franc. Le tentative lointaine surprend Zacharie Boucher, qui semble battu. La frappe tape la barre, mais c’est Cyriaque Louvion qui en profite pour conclure et porter le score à 2-0. Les deux défenseurs centraux, auteurs d’un superbe match, furent les buteurs d’un soir. Malfleury pouvait tuer le match sur l’action suivante, mais il ratait complètement sa reprise.

Frayeur dans le dernier quart d’heure

A 2-0, le match semblait plié. Mais à la 78ème minute, Brahim Konaté profite d’une erreur de Louvion pour récupérer la balle et frapper : son tir contré lobe le portier tourangeau. Sur le bord du terrain, Fabien Mercadal et Jean-Marc Ettori, très stressés, font de grands signes à leurs joueurs pour calmer le jeu. La fin de match fut très hachée, comme toute la rencontre d’ailleurs, mais c’est bien le TFC qui repart avec les trois points. Les joueurs grapillent une place au classement, mais surtout, c’est la seule équipe, parmi les cinq dernières de Ligue 2, à avoir remporté son match. Prochain rendez-vous vendredi prochain, à Clermont.

A.Roszak

Vendredi 25 novembre – 20h. Tours FC – AJ Auxerre. Stade de la Vallée du Cher.

Spectateurs : 4.266. Buts : R. FILIPPI 58’ ; C. LOUVION 60’ pour Tours, B. KONATE 78′ pour Auxerre.

Tours FC : 30 Bingourou KAMARA / 3 Cyriaque LOUVION – 14 Roderic FILIPPI (c) – 24 Jonathan GRADIT – 25 Ibrahim CISSE / 6 Ousseynou CISSE – 8 Mohamed MAOUCHE (Toifilou MAOULIDA) – 7 Haris BELKEBLA / 11 Denis BOUANGA – 20 Geoffrey MALFLEURY (Rayan RAVELOSON) / 21 Cheick Fantamady DIARRA (Thibaut CILLARD)

AJ Auxerre : 1 Zacharie BOUCHER / 2 Ruben AGUILAR – 4 Stéphane SPARAGNA – 17 Baba TRAORE – 20 Mickaël TACALFRED / 3 Ludovic OBRANIAK – 5 Lionel MATHIS (c) – 6 Brahim KONATE / 7 Yoann TOUZGHAR – 14 François-Xavier FUMU TAMUZO (Loïc GOUJON) – 18 Gaëtan COURTET

Classement: http://www.lequipe.fr/Football/ligue-2-classement.html

 

—————————————————————————–

Olivier Frappoli.

Olivier Frappoli.


L’US Orléans trébuche à nouveau contre VA (0-2)

Après avoir à l’arraché gagné son match àl domicile contre Nimes (2 à 1), Orléans qui recevait pour la deuxième fois à domicile a de nouveau trébuché. L’USO s’est inclinée sur sa pelouse de La Source face à Valenciennes (0-2).

Les Orléanais privés de Yahia et Ziani sortis sur blessures n’ont pas euleur rayonnement habituel. Et Valenciennes en a profité, d’une belle volée d’Enza-Yamissi (75e) a ouvert le score en fin de matche, puis Seidou a marqué contre son camp dans les arrêts de jeu.

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail