Jean-Noël Cardoux, sénateur LR du Loiret: “Les Français ont entendu son discours”

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Président du comité de soutien à François Fillon pour le Loiret, le sénateur Jean-Noël Cardoux n’a pas été étonné de la remontée fulgurante de son leader dans les dernières foulées du premier tour, puis de sa large victoire au second: “durant des semaines et des mois personne n’a écouté ce qu’il disait puis avec les débats à la télé les Français ont entendu le sérieux de son discours”.

Cardoux Montillot

Jean-Noël Cardoux (à gauche) lors du débat sur la primaire avec Florent Montillot.

 

A partir des résultat de son ancienne commune, Sully-sur-Loire, Jean-Noël Cardoux explique, “il y a eu une cinquantaine de votants de plus que la semaine passée et on voit que les électeurs de Bruno Le Maire et de Nicolas Sarkozy se sont déplacés pour voter Fillon”. Et le sénateur LR de louer “cet exercice parfaitement réussi de primaire à droite”, alors que dit-il “en face il y a du tangage”. Très critique vis-à-vis d’une représentante de l’UDI comme Chantale Jouano et ses déclarations sur les plateaux TV de dimanche à propos du “‘principe de précaution qui était hors sujet“, Jean-Noël Cardoux fait confiance à Fillon pour “rassembler“. Et il décerne pour la Présidentielle un brevet de gaullisme au député de Paris , un homme “qui va rencontrer son peuple”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Et voilà un autre ministrable pour le Loiret. Un homme qui sait compter, s’intéresse à la Sécurité sociale, à la chasse et à la pêche.

  2. Pour l’heure “les Français” mode Cardoux sont les Français de droite qui représentent au premier tour 5% du total des votants de la présidentielle de 2012 (1,8 millions sur 36 millions)
    Fillon n’est pas le candidat des Français. Heureusement. Son bilan comme ministre (à plusieurs reprises) puis comme Premier Ministre (5 ans tout de même sous Sarkozy!) est accablant. Et on le présente comme un candidat neuf ! Stop au mensonge largement entretenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail