Leroy – Morin : pour réussir un nouveau (nouveau) centre…

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Au meeting de Nicolas Sarkozy à Vendôme, le 8 septembre dernier.

Au “centre” de la photo : Maurice Leroy.

Maurice Leroy et Hervé Morin ont réuni leurs troupes du “Nouveau Centre” et des “Bâtisseurs de l’UDI”, mercredi 30 novembre, afin de faire le bilan et d’envisager la suite après la victoire surprise de François Fillon à la primaire de la droite et du centre.

Tous deux avaient soutenu deux perdants : Bruno Le Maire pour Hervé Morin, et Nicolas Sarkozy pour Maurice Leroy. Il s’agit donc de ne pas rater la marche Fillon qui, même s’il y a loin de la coupe aux lèvres, aura besoin de nombreux soutiens s’il veut rentrer à l’Élysée en mai prochain. Des soutiens à droite, et des soutiens au centre. Mais quel centre ? Il y en a tant…

Hervé Morin

Hervé Morin

En pleine décomposition – et avant que l’on sache ce que va faire François Bayrou qui a laissé planer le doute quant à un éventuel “projet” en cas de victoire de François Fillon – le centre du duo M. Leroy et H. Morin va se réunir en Congrès extraordinaire dimanche 11 décembre, “afin de créer une nouvelle force politique qui soit le pilier centriste dans la future majorité présidentielle, une force politique qui participe à l’approfondissement du projet de François Fillon”. Cette nouvelle force de centristes se veut, selon Maurice Leroy, être un “des moteurs puissants de sa campagne”. Une métaphore que le pilote sarthois F. Fillon appréciera à n’en pas douter.

Mais que de monde au centre ! Le tandem Leroy – Morin donc ; E. Macron qui “marche” en espérant tenir dans la durée ; François Bayrou le Béarnais capable de tout (surtout dans l’isoloir) ; l’indécis Jean-Christophe Lagarde… La vraie nouveauté pourrait venir dans l’intention de ce nouveau mouvement qui sera porté sur les fonts baptismaux le jour de la saint Daniel : “Un Centre loyal, incontournable, qui soit l’artisan de l’alternance dont notre pays a tant besoin”.

Le centre qui, selon F. Mitterrand, n’était “ni à gauche, ni à gauche” sera-t-il bientôt plus lui-même au milieu ? En attendant, on n’a que l’embarras du centre…

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Assez étonné, vu la qualité des journalistes de Mag Centre de voir cette analyse incomplète de la situation au Centre Politique. L’UDI, fédération, regroupe plusieurs mouvements ou partis politiques.
    Citons l’Alliance Démocratique qui vient de rejoindre le mouvement de Macron. Cette fédération comprend également le Parti Radical Socialiste, dit Parti Valoisien. Le fonctionnement de ce parti, plus vieux parti de France est démocratique avec ses décisions prises dans des instances élues démocratiquement. Il vient ainsi de publier son manifeste pour les présidentielles dans ces conditions.
    Conforme aux engagements de nombreuses figures historiques qui ont marqué notre pays par la force et la justesse des réformes entreprises, Jean ZAY par exemple, ce manifeste met la démarche radicale à l’épreuve des mutations politiques et sociales rapides que notre pays subit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail