Ousmane Sow, colosse aux ailes d’argile, avait ému Orléans et Tours

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

ousmane-sowA l’ âge de 81 ans,  le grand sculpteur sénégalais Ousmane Sow, celui qui invitait “à ne jamais désespérer du genre humain”,  s’est éteint ce jeudi 1er décembre à Dakar.

En  région Centre Val-de-Loire, beaucoup se souviennent de sa grande et belle exposition organisée en 1990, à l’époque de sa thématique “Zoulous”,  en la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier d’Orléans. 

D’autres admirateurs de ce puissant et saisissant humaniste, se souviennent de s’être enthousiasmés pour son animation du boulevard Heurteloup, à Tours. C’était en 1999, un immense événement,  à l’époque de sa thématique “Indiens”. 

Artiste multicolore, Ousmane Sow avait aussi réalisé , en 2008, à la demande de la ville de Genève,  une statue de bronze représentant un homme assis en train de lire  en hommage aux immigrés sans-papiers. Il s’agissait, une fois encore, d’une œuvre emplie  d’une humble et forte invitation à partager l’humanité. Peut-être celle d’un colosse aux ailes d’argile.

J.D.B.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Il est regrettable que la France ou la ville de Paris n’e l’ait pas honoré davantage en lui commandant une œuvre,comme la ville de Genève l’a fait,à part de dire que c’était un grand artiste une fois qu’il est disparu.

  2. J’ai encore dans les yeux la beauté de cette exposition en plein air à Tours. C’était “K”olossal! Un véritable coup de poing culturel, un pied de nez à celles et ceux qui pensent que les arts s’enseignent uniquement en classe. De l’art brut et un hommage aux Africains, venus de loin pour sauver aussi le pays, et la patrie, dans ses périodes difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail