Ça eut payé…

C’est récurrent. Comme les moisons en juillet et les vendanges en septembre. Xavier Beulin est une nouvelle fois la cible des médias. Cette fois c’est Médiapart qui révèle que, par l’intermédiaire d’une SCI, il louerait des locaux à l’enseigne Carrefour. Pour le reste le train de vie du président de la FNSEA n’est plus un secret.

Xavier Beulin (FNSEA).

Xavier Beulin (FNSEA).

Comme tout bon céréalier qui se respecte, Xavier Beulin place son argent dans l’immobilier ainsi que le font de riches agriculteurs à Chartres, à Orléans, à Blois ou partout ailleurs. Président du CESER, (Conseil Économique, Social et Environnemental régional) de la région Centre-Val de Loire, président de AVRIL-SOFIPROTEOL, du port de la Rochelle, Xavier Beulin, n’a rien de l’image traditionnelle du syndicaliste qui déverse du fumier devant les préfectures.  C’est le moins que l’on puisse dire. Avec son langage « techno » et ses visions planétaires, Xavier Beulin, initiateur de l’Open Agrifood dirige bien une exploitation de plusieurs centaines d’hectares, à Donnery avec ses cousins, mais avec autant de casquettes, c’est surtout pour la photo qu’il est sur son tracteur.

La seule question qui se pose vraiment, c’est de savoir pourquoi les agriculteurs de la FNSEA qui sont nombreux à tirer le diable par la queue, surtout les éleveurs, se sont choisis pour les représenter un homme d’affaire, riche et qui mène grand train ?

Sans doute parce que la réussite en fait rêver plus d’un. De la même façon, se demande t-on pourquoi des Américains, pauvres pour certains, se sont choisis un milliardaire comme président, un certain Donald Trump ? Au moins Xavier Beulin lui, n’essaye pas de donner le change, comme le faisait un certain « Crésus » célèbre et génial sketch de Fernaud Raynaud sur le « pauvre paysan »… Ça eut payé…

C.T

 

 

 

Afficher les commentaires