Fusion des centrales d’achats en région : pour des achats gros volume à moindre coûts

Approlys et Centr’Achats, deux centrales d’achats des 6 Départements et de la Région Centre-Val de Loire ont décidé de fusionner et prennent la forme d’un GIP (groupement d’intérêt public). Près de 800 membres pourront commander 59 segments de marché pour diminuer les coûts, et favoriser les entreprises de la région.

(de g. à d.) Olivier Geffroy, Hugues Saury, François Bonneau, Serge Méchin.

(de g. à d.) Olivier Geffroy, Hugues Saury, François Bonneau, Serge Méchin.

En 2012, le Loiret, le Loir-et-Cher et l’Eure-et-Loir avaient lancé Approlys, centrale d’achats pour mutualiser les achats groupés des collectivités, à laquelle s’étaient greffés l’Indre, le Cher et l’Indre-et-Loire. La Région Centre-Val de Loire avait aussi sa centrale, Centr’Achats, depuis 2014. La fusion des deux, officialisée lundi 5 décembre au musée d’Orléans donne naissance à « Approlys Centr’Achats ». Hugues Saury (président du Conseil départemental du Loiret), François Bonneau (président de la Région Centre-Val de Loire), Olivier Geffroy (président d’Approlys) et Serge Méchin (président de Centr’Achats) entouraient cette signature.

Des économies sur les achats de gros volumes

Près de 800 adhérents (767 exactement) composés de la Région, Départements, Agglomérations, communes, lycées, collèges, Ehpad etc. peuvent bénéficier de tarifs très attractifs pour leurs achats, généralement en gros volume. Gaz, électricité, extincteurs, véhicules, sel de déneigement : actuellement 49 segments de marchés possibles, un nombre qui sera porté avec la fusion à 59. « Centr’Achats, c’est 20 M€ de charges économisés sur le budget régional », insiste le président François Bonneau. Tous les lycées de la région en font partie, « ils ont pu économiser 30 % sur leur facture de gaz », ajoute-t-il.

Dégager des économies durables, préserver et développer l’économie locale, maintenir la qualité des achats, proposer des outils d’achats simples, renforcer l’attrait et la lisibilité d’une centrale d’achats unique en région Centre-Val de Loire : les arguments ne manquent pas pour la fusion de ce qui est une première en France. Approlys-Centr’achats devient ainsi un GIP, (Groupement d’intérêt public), permettant à des partenaires publics ou privés de mettre en commun des moyens pour la mise en œuvre de missions d’intérêt général.

Encadré strictement par le Code des marchés publics

En 2015, 35 M€ de volume d’achats ont été généré par Approlys. 10 M€ de volume d’achats pour Centre’Achats. Avec la fusion Approlys-Centr’Achats, l’union fera la force, des plus petits aux plus gros adhérents. « L’adhésion est de 50 € par an, et le principe est la solidarité territoriale. Pour les ‘petits’ c’est pouvoir atteindre des volumes d’achats qu’ils ne pourraient pas atteindre autrement. Tous les adhérents bénéficient des tarifs grands comptes des membres de l’UGAP (Union des groupements d’achats publics, Ndlr) », explique Olivier Geffroy, conseiller départemental du Loiret, adjoint au maire d’Orléans, président d’Approlys. « Tout est strictement encadré par le Code des marchés publics » ajoute-t-il encore, comme pour tordre le cou par avance aux soupçons de favoritisme dans le choix des fournisseurs qui pourraient entacher le beau faire-part de naissance de ce beau bébé.  

F.Sabourin.

Afficher les commentaires