A l’Assemblée, les nouvelles métropoles passent l’étape 41…

C’est fait: l’article 41 de la loi sur le statut de Paris et l’aménagement métropolitain a été voté ce jeudi matin à l’Assemblée nationale. Orléans et Tours, ainsi que Dijon, Toulon, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, ont donc obtenu  le statut de métropoles.
 
Jean-Patrick Gille

Jean-Patrick Gille (PS-Tours).

 
Tour à tour, les députés, Olivier Carré, Philippe Briand, Serge Grouard (LR), Valérie Corre et Jean-Patrick Gille (PS), sont montés au créneau et à la tribune pour défendre cet article inscrit par le gouvernement et défendu par Jean-Michel Baylet, le ministre en charge de l’Aménagement du territoire.
On notera que les députés des autres villes appelées à se transformer en métropole n’ont pas participé au débat comme ceux de d’Orléans et Tours. Pour autant la loi qui a été retoquée au Sénat n’est pas définitivement adoptée. Le vote solennel aura lieu mardi prochain sur tous les articles du projet de loi. Un projet qui a été combattu vigoureusement par l’opposition nationale en particulier sur la fusion des quatre premiers arrondissements parisiens en un seul. Selon elle, pour permettre à Anne d’Hidalgo d’être élue.

Comment voteront les élus de droite de la région alors que leurs amis ont ferraillé contre le projet?
La commission mixte paritaire examinera le projet, avant une deuxième lecture au Sénat et donc une adoption définitive de la loi en janvier 2017, après les fêtes.
 
Ch.B
 

Olivier Carré: “construire un pôle métropolitain”

olivier carréLe maire d’Orléans et futur président de la métropole, Olivier Carré se “félicite de l’adoption de l’amendement rétablissant l’article 41 de la Loi qui permettra à l’AgglO Orléans Val de Loire d’accéder au statut de Métropole. Cette ambition nous engage, nous, capitale régionale vis-à-vis de notre Région. Aujourd’hui, et encore plus demain, des politiques publiques accéléreront des projets structurants des métropoles. En être sera déterminant pour tous les territoires et les collectivités qui les environnent, urbains et ruraux.

Enfin, cette étape, qui concerne aussi l’agglomération de Tours, nous permet de construire ensemble un pôle métropolitain qui sera déterminant pour le dynamisme de la Région Centre-Val de Loire. Le travail législatif se poursuit mais cette nouvelle étape est éminemment positive. »

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail