Primaire: pour Fabien Verdier il y a eu “des pressions et des intimidations”

Fabien VerdierComme Gérard Filoche, l’autre candidat à la candidature retoqué par la Haute Autorité de la primaire à gauche, le Dunois Fabien Verdier va déposer un recours.

Sur les 18 signatures du Conseil national qu’il a déposées, quinze seulement ont été validées. Le candidat des classes moyennes et de la “province a déclaré à l’Echo Républicain de la Beauce et du Perche, le quotidien d’Eure-et-Loir: “C’est injuste et dommage pour la vitalité démocratique. Ce n’est pas étonnant après que les gens soient un peu écoeurés de la vie politique. J’ai quand même obtenu 18 parrainages et je trouve dommage que des membres du Conseil national qui m’ont parrainé aient subi des pressions et des intimidations, mais j’y ai cru jusqu’au bout . Certains d’entre eux m’ont juré la main sur le cœur qu’ils étaient à jour de leurs cotisations, mais ce n’est peut-être le cas.”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail