Tours: le foyer d’urgence Albert Thomas en cessation de paiement

Incroyable par ces températures hivernales, les trente-cinq personnes accueillies au foyer Albert Thomas de Tours risquent de devoir quitter ce vendredi 23 décembre,  leur hébergement du 12, rue Albert-Thomas. A trois jours de Noël l’association gestionnaire du foyer serait sur le point d’être placée en liquidation judiciaire avec un trou de 60.000 €, et l’ensemble des salariés licenciés de facto. Quant aux hébergés, une solution provisoire serait mise en place par la ville de Tours et la préfecture, dans le gymnase Paul Racault.

Urgence pour l’urgence !

Les salariés auraient alerté à plusieurs reprises la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), premier financeur du foyer et contrôleur de sa gestion, sur une situation financière désastreuse qui ne permettait plus d’assurer l’ensemble des prestations sociales et matérielles d’urgence incombant à ce foyer d’hébergement.. L’affaire doit passer ce vendredi 23 décembre devant le tribunal administratif, un juge-commissaire ainsi qu’un liquidateur judiciaire devant être nommés afin d’assurer la procédure de liquidation et d’envisager ou non la continuité d’activité du centre d’hébergement d’urgence.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.