Primaire à gauche : Verdier et Filoche définitivement exclus

C’est désormais officiel, Fabien Verdier, élu d’Eure-et-Loir et Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, tous deux appartenant au Parti Socialiste, ne participeront pas à la primaire de la gauche. Le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris a rejeté ce mercredi après-midi les assignations  par les deux candidats à des organisateurs de la Belle Alliance Populaire dont Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire général du PS. Le TGI les a en outre condamnés à verser chacun 3.000 € au PS.

Verdier Filoche

Fabien Verdier ; Gérard Filoche.

Fabien Verdier  et Gérard Filoche contestaient leur éviction de la primaire  alors qu’ils estimaient avoir apporté le nombre de parrainages suffisants pour valider leurs candidatures ou en être  dispensé  car  appartenant chacun à un micro parti .

Lundi, leurs candidatures avaient  été rejetées par la Haute autorité de la primaire, faute de parrainages suffisants. « Considérant que Gérard Filoche n’a pas recueilli suffisamment de parrainages, dans aucun collège, et qu’il est même loin du compte », et «considérant que Fabien Verdier invoque avoir recueilli 18 parrainages» dans différents collèges, ce qui le laisse également loin du seuil requis, avait expliqué la Haute autorité des primaires citoyennes (HAPC) dans des courriers en date du 22 décembre.

Les candidats à la primaire de gauche seront bien sept : Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Benoît Hamon, pour le PS, Sylvia Pinel (PRG) Jean-Luc Benhamias (Union des démocrates et écologistes), François de Rugy (parti écologiste).

F.C.

Lire aussi : Le rejet de la candidature de Fabien Verdier (PS) confirmé

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Ouf! Filoche sur le banc de touche, tant mieux , j’aurais été tenté de regarder le débat et même de voter . Maintenant c’est simple, du temps s’est libéré grâce à la HAP, merci messieurs les censeurs .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail