François Chérèque avait renoncé à ses fonctions de Haut commissaire au service civique

Les 400 volontaires réunis au Centre de conférences.

François Chérèque en avril2016, ici avec Najat Vallaud-Belkacem à Orléans, lors des assises du service civique.

En avril 2016, François Chérèque qui vient de disparaître des suites d’un cancer à l’âge de 60 ans, avait fait le déplacement d’Orléans aux côté de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education François Chérèquenationale et de Patrick Kanner, le ministre de la Ville. L’ancien secrétaire général de la CFDT avait en effet été nommé   “haut commissaire à l’engagement civique”. 400 volontaires du service civique (130 000 volontaires depuis sa création l’ont effectué, surtout au sein des associations) s’étaient donné rendez-vous au Centre de conférence.

Mais en septembre 2016, François Chérèque n’avait pas caché qu’il devait renoncer à ses fonctions, de président de l’Agence du service                                                                          civique, pour suivre une chimiothérapie. 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail