Une Ministre à la santé des policiers

Ce mercredi 5 janvier, on a appris la venue de la ministre de la Santé à Tours et dans le pays lochois. Une visite étonnante au regard des lieux de ce déplacement ministériel. Marisol Touraine rend visite cet après-midi aux policiers et gendarmes de Tours. Puis direction sa circonscription, dans le village du Liège.
 

Image d’archives 37°

Ça bruisse dans le Landerneau politique tourangeau. Celle qui a failli partir aux primaires de la gauche vient en terres tourangelles pour rencontrer des gendarmes et policiers qui en ont gros sur le cœur. Marisol Touraine n’est pourtant pas ministre de l’Intérieur en lieu et place de Bruno Le Roux. Une question se pose alors légitimement : pourquoi un tel déplacement ?

Interrogé, le service de presse de Madame la ministre, après plusieurs sollicitations, n’a pas souhaité répondre à nos demandes. Même chose du côté du cabinet de l’avenue Duquesne. Du côté du PS d’Indre-et-Loire, on est peu loquace sur le sujet. Un sujet d’ailleurs que l’on pouvait entendre évoqué à demi-mots en marge des vœux de François Bonneau au Conseil Régional. Les uns s’amusant de cette visite inattendue et les autres y voyant une ministre en campagne. Oui mais pour quel motif ? Marisol Touraine ne soutient pour l’instant personne officiellement dans la primaire de la gauche. On ne l’entend guère s’exprimer, si ce n’est pour vous rappeler de vous faire vacciner.

Ce jeudi après-midi donc, c’est une ministre de la Santé qui est venue au contact des policiers et des gendarmes, accueillie respectivement par le commissaire divisionnaire Stéphane d’Hayer et le colonel Cotton de Bennetot. Il se cache peut-être derrière cette considération pour des forces de l’ordre usées par de longs mois dictés par le terrorisme et l’état d’urgence, une volonté de tendre la main à une profession aussi en colère.

Son énième déplacement prend par contre, tout son sens quand elle rendit visite à l’établissement de soins de suite et de réadaptation « Le Courbat » dans le village du Liège au nord-est de Loches. Là, elle a pu tendre une main à des policiers fatigués venus chercher la quiétude d’une Touraine accueillante et reposante. Derrière elle, à n’en pas douter, le fidèle député Jean-Marie Beffara qui profita de cette venue pour vivre ses derniers mois de parlementaire.

Les semaines et les mois à venir seront importants pour la ministre en exercice, qui sait que la partie sera difficile pour espérer conserver son siège de députée dans cette troisième circonscription. Alors, elle sera de plus en plus visible. Quitte à dépasser son champ ministériel de compétence.

Arnaud Roy

http://www.37degres-mag.fr/

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Quelle lecture édifiante. Un commentaire sur une visite ministérielle… Vous avez manifestement du temps à perdre à suivre les inaugurations qui sont déjà traitées par tous vos confrères, avec une assiduité lénifiante.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail