Le Tours FC peut avoir des regrets (2-3 contre Lens)

 

Pour cette 20ème journée de Domino’s Ligue 2, les tourangeaux recevaient les lensois, dans un duel qui s’annoncait sur le papier très déséquilibré. Au terme d’un match au scénario très particulier, ce sont bien les nordistes qui repartent avec les trois points.

Filippi, qui a sorti un excellent match comme à son habitude. @ToursFC

De son côté, l’USO, sous la houlette de son nouveau coach Ollé-Nicole, accueillait le leader brestois. Un but de Bryan Pelé en seconde mi-temps aura suffi aux bretons pour s’imposer et conforter leur place, tandis que les orléanais continuent leur mauvaise série.

 

Jusqu’à la 81ème minute, les supporters des Ciel et Noir ont dû trouver le temps long : deux buts lensois en première mi-temps sur contre-attaque, un nombre incalculable d’occasions ratées côté locaux, et une brise très fraîche en tribune. Si les cœurs se sont réchauffés avec le sursaut des bleus, ils furent refroidis d’un coup avec ce but du RC Lens à la dernière minute… Pour cette rencontre, Fabien Mercadal avait décidé d’aligner Clémence et Diarra sur le front de l’attaque, soutenu par Maouche et Raveloson. Du côté des hommes d’Alain Casanova, on retrouvait des valeurs sûres comme Bostock et Douchez.

Une première période cauchemardesque

Dès les premières minutes de ce match, ce sont bien les visiteurs qui ont mis le pied sur le ballon. Les tourangeaux couraient après le cuir, et les Lensois faisaient le jeu sans être véritablement inquiétés par le pressing. Ce manque d’agressivité ne pouvait être que porteur de malheurs, et à la 22ème minute, sur un contre emmené par Bostock, ce dernier sert Zoubir, qui crochète Gradit et enroule sa frappe. Poteau rentrant, 1-0, balle au centre. Quelques instants plus tard, les tourangeaux ont essayé de corriger le tir, par le biais de Clémence (très actif sur son côté) et Filippi, qui tentait un magnifique retourné, bien sauvé par Nicolas Douchez. Mais ces multiples échecs se sont soldé par une nouvelle sanction : sur un nouveau contre, c’est l’attaquant Lopez qui doublait la mise pour son équipe juste avant la pause. Les supporters lensois, venus en nombre à la Vallée du Cher, pouvaient exulter.

Une réaction inespérée…

Le match reprenait, et le schéma de jeu était similaire : les Sang et Or montraient à quel point cette équipe possède un collectif bien huilé, porté par le métronome Bostock au milieu de terrain, très sûr de lui. En revanche, si ce n’est un face-à-face raté de Fantamady Diarra, il y eut très peu d’occasions des deux côtés. Impuissant, le coach Fabien Mercadal décidait d’envoyer Maoulida, Malfleury puis De Almeida pour dynamiser l’attaque tourangelle. Et le vétéran Maoulida, à la 81ème minute, adressait un excellent centre pour Sacha Clémence qui trompait de la tête le portier nordiste. Les spectateurs reprenaient un peu du poil de la bête et poussaient leurs joueurs à aller chercher le nul. La rencontre devenait tendue, et Belkebla n’était pas loin d’en venir aux mains avec un joueur adverse. Un membre du staff tourangeau fut également envoyé en tribune par M. Ben El Hadj pour contestations abusives. Et à la 87ème, suite à un cafouillage sur coup de pied arrêté, Louvion parvenait à remettre les pendules à l’heure en égalisant.

puis le coup de grâce

Le stade basculait dans l’euphorie après cet exploit. Cet exploit,++ qui semblait quasiment être une mission impossible au vu de la physionomie du match. Mais pour le plus grand désarroi des supporters, cette fin de match confirme le célèbre adage «il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué» : à la 92ème minute, le RC Lens obtient un excellent coup-franc aux abords de la surface. Bourigeaud se charge de le frapper, le ballon tape la barre et Zedadka suit la trajectoire pour permettre aux visiteurs d’empocher les trois points. Cette fin de match cruelle termine la belle série des Ciel et Noir, qui restaient sur 5 matches consécutifs sans défaite. En revanche, ils restent en dehors de la zone de relégation, puisque Laval, Auxerre et Orléans n’ont pas su profiter de la situation.

Arnaud Roszak

 

J20 / DOMINO’S LIGUE 2, Vendredi 13 Janvier – 20h, Tours FC 2-3 RC Lens

Stade de la Vallée du Cher, Spectateurs : 5.021 spectateurs

But : Tours FC : 81’ Sacha Clémence, 87’ Cyriaque LOUVION

RC Lens : 21’ Abdellah ZOUBIR, 43’ Cristian LOPEZ, 94’ Hakim ZEDADKA

Tours FC : 30 Bingourou KAMARA / 5 Thibaut CILLARD – 14 Roderic FILIPPI (c) – 24 Jonathan GRADIT – 25 Ibrahim CISSE / 3 Cyriaque LOUVION – 7 Haris BELKEBLA – 8 Mohamed MAOUCHE (72’ Geoffrey MALFLEURY) – 22 Rayan RAVELOSON (59’ Toifilou MAOULIDA) / 9 Sacha CLÉMENCE – 21 Cheick Fantamady DIARRA (80’ Mayron DE ALMEIDA)

RC Lens : 1 Nicolas DOUCHEZ / 2 Jean-Kévin DUVERNE – 3 Dusan CVETINOVIC – 18 Akim ZEDAKA – 27 Kenny LALA / 15 John BOSTOCK – 29 Benjamin BOURIGEAUD – 11 Abdellah ZOUBIR (72’ Guillaume BEGHIN) / 13 Kevin FORTUNE – 19 Mathias AUTRET (58’ Abdelrafik GERARD) – 26 Cristian LOPEZ

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail