Elections 2017

Orange offre une seconde vie à vos mobiles

100 millions de téléphones portables dorment dans les tiroirs des Français ! Et dans les vôtres ? Pour prolonger leur usage, l’opérateur Orange – qui compte quelque 24,6 millions de clients possesseurs d’un forfait mobile – a mis en place en 2005 une filière solidaire de recyclage génératrice d’emplois en France et en Afrique. De quoi adopter la green connect’attitude surtout après ces périodes de fête !

Des bornes de collecte sont installées dans les boutiques Orange et dans les collectivités régionales partenaires. ©EB.

Une collecte solidaire et citoyenne

 Elle arrive avec dans les bras un sac rempli de câbles, prises, chargeurs, bases de téléphones fixes… « Tout ça a plus de 10 ans !, lance Najat Couture, responsable de la Boutique Orange République à Orléans. Des produits à recycler qu’un client vient de nous rapporter… » Eh oui, aujourd’hui, en bon éco-citoyen, vous n’êtes plus sensé ignorer les DEEE, ces fameux Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques aux substances ou composants dangereux pour l’environnement et auxquels fabricants comme distributeurs, soumis à la réglementation, doivent contribuer au recyclage, en bonne entreprise éco-reponsable. 

C’est le cas du Groupe Orange qui, avant tout porté par une démarche volontariste, a mis en place et finance depuis 2005 une filière de collecte et de recyclage des connectiques (batteries, piles, anciens modem…), vieux téléphones fixes mais aussi des téléphones portables dont 40 millions aujourd’hui pourraient être recyclés et réutilisés* ! « Peu de gens savent que leur vieux portables, usagés ou encore en bon état, peuvent resservir. Surtout les récentes générations d’appareil, souligne Laurent Martin-Blanc, directeur Environnement et Responsabilité Sociale du groupe. D’autant qu’en plus de préserver l’environnement, la collecte des mobiles permet de participer à un programme solidaire en France et en Afrique ». Concrètement ? Rien de plus simple ! Il suffit de déposer vos mobiles dans une boutique Orange (borne verte facilement reconnaissable) ou dans l’une des 1300 collectivités régionales partenaires (mairies et communautés de communes d’Indre et d’Indre et Loire, Loiret et Eure-et-Loire… mais aussi de belles entités comme le BRGM dans le Loiret).

Grâce au partenariat avec Orange, une cinquantaine de postes ont été créés aux Ateliers du Bocage. ©Orange/Ateliers du Bocage.

25 000 mobiles = 1 emploi créé

Pour effectuer le tri des mobiles collectés (1 million en France en 2016), Orange fait appel depuis près de 10 ans aux Ateliers du Bocage (http://ateliers-du-bocage.fr/), entreprise d’insertion située dans les Deux-Sèvres. D’un côté les mobiles qui ne fonctionnent plus sont recyclés (matières polluantes traitées et métaux récupérés comme matière première), de l’autre les appareils en état de marche sont testés et leurs données effacées avant d’être reconditionnés et revendus d’occasion en Afrique. « Nous recevons plus de 15 000 mobiles chaque mois, précise Antoine Drouet, directeur des Ateliers du Bocage. Le recyclage s’effectue comme un process industriel avec une traçabilité : chaque mobile est scanné pour savoir quelles tâches est à exécuter dessus et l’ensemble des fonctions est testé pour lui redonner une seconde vie. »

Au total une dizaine de postes assurent ce reconditionnement, véritables tremplins pour l’emploi pour des personnes en parcours d’insertion : « 25 000 mobiles collectés, c’est un emploi créé, poursuit Antoine Drouet. Depuis notre partenariat avec Orange, une cinquantaine de postes ont ainsi été créés aux Ateliers du Bocage. C’est valorisant d’autant que ce process génère aussi la création de nouveaux métiers, dans le processus de formation, de connaissance de la filière, des produits et de leurs fonctions, et de nouveaux postes de travail ».

Orange et Emmaüs International ont créé des ateliers de collecte dans différents pays d’Afrique. ©Orange

Recycler son mobile, c’est aussi faire des heureux !

Contrôle qualité fait, les téléphones portables sont alors revendus d’occasion en Afrique où la demande est très forte. « C’est aussi une façon de lutter contre la contrefaçon asiatique et le low cost qui ne dure pas longtemps, explique Laurent Martin-Blanc. Mais plus encore. Mais une fois en fin de vie, que faire des appareils ? Alors qu’aucune solution de recyclage n’existait, Orange et Emmaüs International ont créé des ateliers de collecte dans différents pays d’Afrique. Le premier atelier a été inauguré au Burkina Faso en 2010. Depuis, quatre autres ont été mis en place au Bénin, au Niger, au Cameroun et en Côte d’Ivoire, créeant ainsi localement une trentaine d’emplois. « 100 000 mobiles collectés en France, c’est un atelier créé en Afrique ».

Plus d’hésitations à avoir donc : faites rimer solidarité, écologie et technologie ! D’autant qu’Orange propose des offres incitatives de reprise des portables sous forme de bons d’achat, de remise immédiate ou de collecte. « Les clients sont contents de donner du sens à cette reprise qui peut être boostée jusqu’à 100 €, confie Najat Couture les rassurant au passage : « Certains ont du mal à lâcher leur portable. Photos, contacts, fichiers, applis… j’y ai ma vie, disent-ils ! Les vendeurs sont là pour les accompagner et faire en sorte qu’ils retrouvent ce qu’ils avaient sur leur nouveau support. Et un rachat de mobile c’est 2€ pour Emmaüs International ! ».

Avec un million de mobiles collectés en France en 2016, le groupe Orange compte placer la barre encore plus haut en développant non seulement les points de collectes mais aussi en  augmentant de 20% chaque année le taux de reprise jusqu’en 2020. Un programme très ambitieux mais qui repose toutefois sur une réalité bien concrète : le turn-over technologique n’ a pas fini de battre son plein puisque la durée d’utilisation des mobiles n’est que de 18 mois sur une durée de vie normalement estimée à 7 ans*.

Estelle Boutheloup

* Chiffres issus de l’étude environnementale de www.magicrecycle.com/recycler-telephone-mobile-environnement.

Pour promouvoir et trouver un point de collecte : www.collecte-mobile.orange.fr

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail