Le département du Loiret en alerte particules de niveau 3

Aujourd’hui 24 janvier, suite au déclenchement sur l’ensemble du département par la préfecture du Loiret de la procédure d’alerte de niveau 3 en raison de la persistance du dépassement du seuil de pollution aux particules en suspension (PM 10), les services routiers du Département du Loiret ont mis en place des panneaux d’abaissement de la vitesse de circulation de 20 km/h sur les routes du département. Des contrôles de vitesse et anti-pollution sur route seront réalisés.
 
Les tronçons de routes limités à 110 km/h passent à 90 km/h et ceux à 2 x 2 voies à 90 km/h passent à 70 km/h.

Pour le Loiret, cette mesure concerne les tronçons suivants :
• Restriction de vitesse de 110 km/h à 90 km/h
– RD 2060 → entre l’échangeur « Semoy centre /St Jean-de-Braye centre » et l’échangeur de Châteauneuf-sur-Loire
– RD 2060 → déviation d’Amilly
– RD 2060 → déviation de Villemandeur
– RD 2060 → déviation de Bellegarde, entre Bellegarde et Saint-Maurice-sur-Fessard, uniquement les sections de dépassement
– RD 2060 → déviation du Tourneau
– RD 2007 → déviation de Briare
• Restriction de vitesse de 90 km/h à 70 km/h :
– RD 2020 sud → entre le giratoire de la petite Mérie (Novotel) et l’échangeur de Bellecroix
– RD 2060 → entre l’échangeur “Semoy Centre/Saint-Jean-de-Braye Centre” et la RD 520 (excepté le virage dit “de la Fosse Bénate”, déjà limité à 70 km/h)
– RD 520 → entre la RD 2060 et l’échangeur avec la RD 2157
– RD 557 → entre le giratoire de l’UTOM et le giratoire de Shiseido
– RD 2701
La collectivité met en œuvre ces limitations de vitesse sur les routes départementales les plus circulantes et proches des zones agglomérées afin de réduire les émissions de particules par les véhicules et protéger les populations.

Les usagers des routes départementales peuvent s’informer sur la situation, en temps réel, en se connectant sur Loiret.fr ainsi que sur son fil Twitter (@leloiret).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Chacun sait intuitivement que ces mesures ne servent strictement à rien ou à peine à faire baisser d’un ou deux % cette pollution. Il vaudrait beaucoup mieux interdire les feux de cheminées en évacuation directe, avec une pollution que l’on peut tous vérifier sur les bords de fenêtres et toute surface bétonnée, qui passe du gris au noir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail