Hamon-Montebourg: la synthèse

L’art de la synthèse, c’était l’apanage de François Hollande. Maintenant le Président est à mille lieu de la primaire et de ses “enfants terribles”. qui s’emploient à tuer le père. Un coup chez Drucker (c’est dire s’il s’emmerde), un coup au Chili dans le désert d’Acatamac, ce qui est quand même d’une autre trempe. Pendant ce temps-là donc, les deux rescapés d’une primaire à la participation moyenne et “fluctuante”, Hamon et Valls, engagent le fer.

David Jacquet et les soutiens de Benoit Hamon pour le second tour.

Chez Hamon on affiche la synthèse avec Montebourg, comme mardi dans un café du quartier cathédrale à Orléans où le mandataire de l’ancien ministre de l’Education, David Jacquet, faisait corps avec ses ralliés. Déjà une mise au point, “au national il y a eu une maladresse à propos de l’anticipation du volume de votants en début de soirée”, mais précise t-il, “il n’y a pas eu volonté de tricher”. Quant au Loiret, tout est nickel pas une bavure et mieux, aucun fossé entre “les deux gauches” du PS, entre les réalistes et les utopistes, “toutes les sensibilités travaillent ensemble”. Un paradis d’union en somme.

Un ADN commun

Christophe Lavialle ancien soutien de Peillon rallié (à titre personnel) à Benoit Hamon et Corinne Leveleux-Teixeira.

Quant au mariage entre Hamon et Montebourg, prononcé dès dimanche soir par l’ancien ministre de l’Economie, son représentant, qui précise qu’il n’est pas au PS, Philippe Germain, explique “ils ont eu un parcours politique identique, des valeurs communes sur le travail, sur la social, sur le fond ils ont un ADN commun, ils ne pouvaient que se rejoindre“.  Pour l’un des partisans de Benoit Hamon Mathieu Petit, en réplique à son concurrent du second tour, “Benoit Hamon replace la politique au coeur de son programme”. Et puis, à travers des propositions nouvelles comme le revenu universel, le partage du travail, la fin de vie et les référendums d’après élection, Benoit Hamon a le mérite selon Corinne Leveleux-Teixeira, de “séduire les jeunes” qui ont trop tendance à basculer chez Le Pen.

David Jacquet.

Et elle prévoit que comme pour François Hollande en 2011, et comme à droite ce fut le cas pour François Fillon, que la dynamique sera du côté de l’homme de tête du premier tour. Dans le Loiret réputé légitimiste et “de droite”, Manuel Valls est arrivé en tête, sauf à Orléans, malgré la Source qui, fidèle à Jean-Pierre Sueur, a plébiscité l’ancien Premier ministre.

Un score large, sans contestation

Alors pour le second tour, au soir du 29 janvier, les partisans de Hamon veulent un “score large, sans contestation”, donc une meilleure participation des électeurs, un candidat du PS “fort” pour aller parler avec Mélenchon et Macron. “La gauche a toujours gagné lorsqu’elle était rassemblée”, antienne connue. D’ailleurs, précise Christophe Lavialle, à propos de Vincent Peillon dont il était partisan, “il n’essayait pas de cliver, il voulait rassembler”. Aujourd’hui dans la peau du favori, Benoit Hamon, laisse son adversaire distribuer les coups. Ses partisans aussi laissent venir. David Jacquet le martèle, “il n’y a pas une gauche de l’utopie et une gauche réaliste, il n’y a pas deux gauches irréconciliables“. La synthèse a déjà commencé.

Ch.B

La campagne de Manuel Valls sur l’Orléanais

Les soutiens de Manuel Valls dans le Loiret organisent des actions durant cette semaine de l’entre-deux tours. 
Plusieurs actions sont prévues:  Distribution devant l’usine Amazon de Saran mardi à partir de 21h, devant les gares SNCF d’Orléans et de Fleury-les-Aubrais jeudi à partir de 6h, devant l’usine Fagor-Brandt de Saint-Jean-de-la-Ruelle vendredi à partir de 12h.
Par ailleurs plusieurs partisans de Manuel Valls dans le Loiret se réuniront autour du
hashtag #Valls2017 mercredi soir pour le soutenir dans le débat, et relayer sa parole
au plus grand nombre. Enfin d’autres seront présents lors de son grand meeting avant le second tour jeudi soir à Paris.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail