Orléans veut faciliter l’accueil des touristes chinois

Les villes d’Orléans et de Yangzhou, dans le cadre de leur coopération, ont édité un référentiel de tourisme, avec l’Afnor (Association française de normalisation). Objectifs : faciliter l’accueil des touristes chinois en instaurant des bonnes pratiques pour les transports, l’hébergement, la gastronomie, le shopping, les loisirs et la sécurité.

(de g. à d.) Martine Grivot, Alain Costes, Olivier Carré, Joëlle Goepfer.

Tout a commencé lors d’un voyage à Yangzhou entre le maire d’Orléans Olivier Carré et son homologue chinois, pour poser les bases d’une coopération entre les deux villes. Partant du constat sociologique du vieillissement de la population chinoise, dont les catégories les plus aisées ont des envies de voyage, d’abord en Chine même mais aussi en Europe. « Il est nécessaire de normaliser, au bon sens du terme », explique le maire d’Orléans Olivier Carré, « c’est-à-dire de mettre sur papier un référentiel sur ce à quoi il faut s’attendre quand on est Chinois et qu’on souhaite venir en France. C’est un facteur de sérénité, et c’est pour eux très important ».

Concrètement, pour un hôtelier par exemple, il s’agira de ne pas attribuer une chambre portant un numéro 4 – phonétiquement synonyme de mort – pas de lit en face d’une fenêtre, prévoir des nouilles au petit déjeuner, du lait de soja, des mules dans chaque chambre… « Le guide des bonnes pratiques, c’est un cadre pour chaque prestataire », ajoute Martine Grivot, adjointe au maire déléguée à la promotion touristique du territoire. « Les Chinois ont un très grand appétit de référentiel. Ils veulent savoir, être rassurés. S’ils sont satisfaits, ils reviennent, ou font revenir d’autres touristes », précise Alain Costes, directeur de l’Afnor (Association française de normalisation). Un logo, créé par une école de design de Yangzhou, pourra être apposé sur le seuil des prestataires participant au référentiel, pour dire : « ici, on met en œuvre les bonnes pratiques ».

Enfin, la question de la sécurité n’est pas oubliée : c’est un point important que les touristes étrangers en général – et chinois en particuliers – regardent de très près depuis la vague d’attentats sur le sol français mais pas seulement. Les touristes chinois voyageant individuellement hors tour-operator sont souvent victimes d’agressions et de pickpockets. « Nous vantons Orléans comme une ville plus sûre que Paris, même si ici aussi de tels problèmes peuvent arriver mais pas au point de la capitale.  », glisse Olivier Carré. « C’est aussi la raison pour laquelle il faut bien organiser les transports avec des prises en charge par des navettes dès la sortie de l’aéroport. Il faut dire aux Chinois qu’ils arrivent dans un environnement bienveillant, leur montrer la structure, l’ossature de ce qu’ils vont voir et comment ils vont y être guidé ». Le numéro du CSO (Police municipale orléanaise) sera indiqué sous le guide remis aux touristes chinois. Première en France, l’initiative servira de base à d’autres projets du même type sur l’accueil des touristes.

F.Sabourin.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Je suis consternée par ce que je lis dans cet article. Je croyais, sans doute naïvement, que c’était aux touristes de s”adapter aux coutumes des pays qu’ils visitent et non l’inverse !! Mais, évidemment, sous couvert de “tourisme” il est question d’économie et de gros sous, car les riches Chinois achètent tout ce qu’ils peuvent en FRANCE, à commencer par nos vignobles et nos châteaux !!!

  2. En Italie, c’est le numéro 17 qui porte malheur, faut-il également supprimer ce numéro de chambre ? Vraiment consternant, effectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail