Fleur de Cactus : à se piquer de rire !

Jusqu’à dimanche, Frot et Fau se donnent la réplique au Théâtre d’Orléans dans cette fameuse comédie de boulevard signée Pierre Brillet et Jean-Pierre Grédy. 53 ans après sa création, Michel Fau, en metteur en scène, lui redonne aussi des couleurs et c’est truculent !

Inutile de chercher des places : il n’y en a plus, et ce depuis le 17 janvier ! Carton plein donc pour cette nouvelle version de Fleur de Cactus. Sans aucun doute l’effet Frot-Fau dans cette comédie de boulevard désormais bien rodée (première présentation de 1964 à 1967 au Bouffes-Parisiens, 1987 à la Comédie des Champs-Élysées, 2015 Théâtre Antoine) y est pour beaucoup. Mais aussi le propos, indémodable : ce tissu de mensonge dans lequel s’est empêtré le Docteur Julien Desforges (Michel Fau) et que va cautionner son assistante, Stéphane (Catherine Frot), en jouant sa femme imaginaire auprès de sa maîtresse Antonia (Mathilde Bisson)…  

Et l’on rit de bon cœur – normal c’est un vaudeville et l’on est venu pour ça ! – dans cette légèreté délicieusement orchestrée par un Michel Fau survolté, une Catherine Frot subtile et émouvante en vieille fille secrètement amoureuse de son dentiste, et dont le mensonge va finalement la libérer ; et une Mathilde Bisson, un brin Brigitte Bardot dans son intonation, pas si ingénue que ça… 

Un moment de pure détente qui permet de s’évader deux heures durant dans une ambiance totalement sixties et ça fait du bien !

E.B.

“Fleur de Cactus” Du 17 au 29 janvier

Cado Théatre d’Orléans boulevard Pierre Ségelle 45000 Orléans






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail