Meung-sur-Loire : le dîner de la chandeleur des maires de droite

Les maires de droite et de centre-droit (L.R et UDI) de la région Centre-Val de Loire organisent régulièrement un dîner dans un des départements de la région. 35 se sont retrouvés à Meung-sur-Loire jeudi 2 février, jour de la chandeleur, pour les neuvièmes agapes. Pas pour éclairer de leur chandelle François Fillon, non : pour évoquer les sujets régionaux.

Les maires et parlementaires de droite et du centre, au dîner régional à Meung-sur-Loire.

L’initiative revient à Constance de Pélichy maire de La Ferté-Saint-Aubin (Loiret), conseillère régionale, et ses homologues Guillaume Peltier, maire de Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher) et Gil Avérous, maire de Châteauroux (Indre) : organiser, à intervalle régulière, un dîner des maires de droite de la région Centre-Val de Loire. Au total, 240 d’entre ont déjà participé à ces rencontres, recrutant des nouveaux venus à chaque fois, comme Nicolas Forissier maire de la Châtre (Indre) et Gérard Malbot (Sandillon, Loiret) jeudi 2 février chez Pauline Martin, maire de Meung-sur-Loire, à l’orangerie du château.

“On est en famille”

Le château de Meung-sur-Loire.

En ce jour de la chandeleur, pas question de se « crêper » le chignon, ou évoquer un « plan B » pour la présidentielle, mais plutôt selon Guillaume Peltier grand maître de ces soirées d’édiles des villes et des champs, « d’échanger sur les bonnes pratiques ». Plusieurs projets, nés de ces boîtes à idées gastronomiques, ont d’ailleurs été portés jusqu’à l’autel du Conseil régional : la charte du « patriotisme économique » pour lutter contre les travailleurs détachés ; le forum des entreprises à l’Ecoparc de Neung-sur-Beuvron (dont la prochaine édition se tiendra les 8 et 9 avril prochains) ; la mise en valeur des circuits de proximité ; la récente décision de l’implantation d’une usine de transformation du gibier en Sologne en 2018 (une enveloppe de 50.000 € vient d’être allouée par la Région et François Bonneau pour les études préparatoires) ; enfin, la fameuse idée d’un son et lumière dont l’épicentre serait à Chambord et itinérant dans d’autres secteurs de la région. « C’est un partage d’expériences », insiste Gil Avérous. « Le dîner-réunion de septembre dernier, juste après les inondations de juin, a permis d’échanger et de partager nos expériences, de transcender les schémas départementaux dans lesquels on est sans cesse cantonnés », renchérit Constance de Pélichy. « On est en famille », déclare Gérard Malbot, le bizut du jour.

“Je fais confiance à ma famille politique”

Des sujets régionaux, et uniquement régionaux. En pleine « affaire » Pénélope  et François Fillon… Vraiment ? Oui, trois fois oui. Le sénateur du Loiret Jean-Noël Cardoux pique même une colère tiède : « C’est lamentable ! Nous sommes là pour parler de sujets exclusivement régionaux et on ne parle que de ça ! Je n’étais pas venu pour parler de ça ! ». Guillaume Peltier enfonce le clou – au Golgotha ? –  face à la presse pourtant en sous-nombre : « Je partage le coup de gueule de Jean-Noël. Nous ne sommes pas des juges ni des tribunaux médiatiques !». Avant de conclure à la fumée des cierges : « Je n’aime pas les chasse à l’homme. Je souhaite qu’on mette un terme au quinquennat de François Hollande. Je me battrai pour que les valeurs de la droite et du centre puissent s’exprimer. Pour le reste, et tout le reste, je fais confiance à ma famille politique ». Fermez le ban.

Tout cela à 80 jours du premier tour de l’élection présidentielle, dont les enjeux ne sont plus à prouver… 80 jours, c’est à peine plus que le temps mis par des marins portés par les vents des mers du sud pour accomplir un tour de globe, par les trois caps. 80 jours pour sortir du pot au noir et s’amarrer au quai, ou rester en rade après avoir brusquement démâté, dans une crise de régime politique et démocratique sans précédent dans une campagne électorale.

F.Sabourin.

Originally posted 2017-02-02 23:07:14. Republished by Blog Post Promoter

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail