Décathlon s’enlise en zone humide

Au titre de la loi sur l’eau, le tribunal administratif d’Orléans a annulé l’arrêté préfectoral autorisant l’opération “Oylane” ou village Décathlon, sur le site de La Bissonnerie à Saint-Jean-de-Braye..
Le projet de « Village Oxylane » consistait en un centre commercial dédié au « sport et au bien-être », dont l’implantation était prévue sur 16,5 ha à l’entrée est de l’agglomération orléanaise

La préservation de la zone humide est le principal argument qui a pesé dans la décision rendue le 31 janvier, sur toile de fond des dernières inondations catastrophiques qu’a connues le Loiret au printemps dernier.

C’est donc « une grande victoire » pour le collectif SPLF 45 qui se félicite dans un communiqué daté du 2 février dernier.

Le communiqué de SPLF 45

“Le tribunal administratif d’Orléans a rendu son jugement le 31 janvier 2017: il annule l’arrêté préfectoral au titre de la loi sur l’eau, document indispensable pour commencer l’aménagement de la zone.
C’est une grande victoire pour notre collectif dont l’un des arguments est la sauvegarde des près de 10 hectares de zone humide présents sur le site, menacés par l’implantation d’une zone commerciale «village DECATHLON».
Jusque-là, le Préfet, la mairie de Saint-Jean de Braye, les commissaires enquêteurs jouaient avec les mots pour diviser par 60 cette surface et minimiser l’impact de sa disparition. Le tribunal, par ce jugement, nous donne raison et rappelle l’administration au respect de la loi.
C’est non seulement le projet de «village DECATHLON» qui est fortement compromis, mais également tout nouveau projet d’aménagement qui nécessiterait la destruction de ces 10 hectares de sols précieux.
 
Zones humides, zones utiles!
 
Nous vous invitons à une conférence de presse
le mercredi 8 février 2017 à 15h
sur le site de la Bissonnerie, avec la participation de Laurent Richard, pédologue

 

 
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail