Blois : Payer son stationnement avec son smartphone, c’est possible

Stationeo lance Presto Park, une application de la société franco-suisse IEM, permettant aux automobilistes de payer plus facilement leur stationnement en surface grâce à leur smartphone. Avantages : une fois l’application téléchargée, le paiement se fait au temps réel du stationnement consommé, par tranches de 5 minutes. Il est possible d’ajouter du temps à distance.


Depuis le 1er février, les utilisateurs de stationnement de surface à Blois n’auront plus l’excuse du manque de monnaie ou d’absence de carte bleue. Les horodateurs – qui sont en cours de renouvellement d’ici à la fin du second semestre 2017 pour une modernisation du parc – permettent de payer grâce à un smartphone, via une application gratuite : Presto Park. « Cela suit la refonte de la grille tarifaire depuis un an, plus intéressante pour un stationnement court en parking souterrain qu’en surface, et à la possibilité avec les nouveaux horodateurs de payer par carte bancaire. Malgré cela, il y a toujours des gens qui soit ne veulent pas payer soit trouvent des arguments pour ne pas payer », affirme Jérôme Boujot l’adjoint au maire de Blois délégué aux travaux, stationnement, accessibilité (etc.).

Pratique et rapide d’utilisation

L’application Presto Park, du franco-suisse IEM, se télécharge comme n’importe quelle application. Il suffit ensuite d’entrer son adresse mail, sa plaque d’immatriculation et ses coordonnées bancaires pour la mettre en fonctionnement. « Ça ne prend pas plus de trois minutes », explique Frédéric David, directeur de Stationeo, la Société publique locale de Blois qui gère le stationnement depuis la reprise en main par la municipalité en 2015. Plus besoin de monnaie, plus besoin de tickets. L’automobiliste indique via l’application le temps qu’il souhaite stationner. Une alerte gratuite le prévient de l’approche de la fin du ticket virtuel. S’il a besoin de temps en plus, il peut prolonger la durée de son stationnement dans la limite autorisée dans la zone (rouge : 2 heures maximum ; verte : 8 heures maxi).

Une meilleure offre dans les parkings souterrains

Que les habitués du sport national consistant à parier qu’aucun contrôle ne sera effectué lors d’un stationnement sans ticket se rassurent : grâce à l’équipement de contrôle portatif des ASVP (Agents de surveillance de la voie publique), les rues sont passées au peigne fin et une fonction permet d’identifier si un véhicule a bien pris un ticket virtuel Presto Park.

En fonctionnement depuis une semaine, l’application a déjà enregistré une cinquantaine d’abonnés. Elle a aussi séduit d’autres villes comme Évreux ou Marseille. Elle coûtera 6 % du volume des recettes à Stationeo.

Le sujet du stationnement est sensible à Blois : « on ne peut pas se garer ! » est le refrain entendu très souvent parmi les détracteurs de la politique municipale en matière de commerce et d’aménagement urbain. Les réseaux sociaux regorgent de ces joutes verbales à distance. Une centaine de places payantes en surface a en effet bel et bien disparue depuis trois ans. D’autres vont encore disparaître au moment des fouilles archéologiques sur le site du chevet de l’église Saint-Vincent et l’actuel parking Monsabré près de la Poste. « Mais les parkings souterrains offrent la première heure gratuite, et on a constaté que ça fonctionne puisque le premier jour des soldes, par exemple, la fréquentation des parkings du Château et Valin a bondi de 40 % », insiste Jérôme Boujot.

F.Sabourin.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail