Election Présidentielle 2017

Blois : Sologne Routage imprime sans faux plis

Spécialiste depuis presque 40 ans du routage et de la mise sous plis, l’imprimerie Sologne Routage a su diversifier ses activités pour prendre le bon train d’un secteur malmené et fortement concurrentiel. Membre du groupe Paragon, la soixantaine de salariés produisent en moyenne 24 tonnes de plis quotidiennement, 60 millions de courriers marketing annuels sur un site de 5.800 m², pour un chiffre d’affaires d’environ 6,5 M€.


Tombée dans le giron du groupe irlandais Paragon en 2014, Sologne Routage est bien plus qu’une imprimerie : capable de maîtriser toute la chaîne de courrier de gestion et de marketing direct depuis l’arrivée des fichiers dans la « salle blanche » jusqu’à la mise sous plis et l’expédition par La Poste (à 98 %), l’entreprise menée par Bruno Gauthier et Sébastien Soulaine peut s’enorgueillir d’une croissance de 25 % par an depuis deux ans. 2,5 M€ ont été investis ces dernières années dans l’achat de matériel de pointe, notamment deux imprimantes capables de sortir chacune 18.000 pages au format A4 par heure. En moyenne entre 42 et 57 salariés travaillent en 3×8 six jours sur sept, la variable d’ajustement étant réalisée avec entre 15 et 20 intérimaires en fonction des coups de bourre. Traitement de données, archivage électronique, routage, mise sous enveloppe et sous film : Sologne Routage est forte de presque 40 ans de savoir faire, depuis que La Maison de Valérie – les plus vieux Blésois s’en souviendront – avait créé cette entreprise pour ses propres besoins.

100 % irlandais. 100 % Paragon

Lors des premières difficultés rencontrées par un des principaux employeurs du Blaisois de l’époque, c’est le groupe Pinault-Printemps-Redoute qui avait repris Sologne Routage. Dans les années 90, l’ouverture à de nouveaux marchés – banques, mutuelles, assurances – avait assuré la pérennité de l’entreprise. Mais à partir de 1995, le groupe Pinault cherchait à vendre, ce qui fut fait en 2001 au groupe Gérard Carton. Mauvaise pioche, l’entreprise dépose le bilan en 2003. Reprise par Bertrand de Mascarel, l’entreprise connaît encore quelques vicissitudes jusqu’en 2006, où les collectivités locales rachètent les murs : l’entreprise avait besoin d’argent frais. En 2008, pour la première année depuis longtemps, Sologne Routage dégage des bénéfices et recrée des emplois, passant entre cette année-là et 2014 de 32 à 44 salariés. Le rachat de 100 % des parts par l’irlandais Paragon fera le reste : 4.500 salariés et 500 M€ de CA (chiffre d’affaires) et 45 commerciaux dans le groupe vont renforcer l’assise de Sologne Routage.

Objectif : 10 M€ de CA et 85 salariés

24 tonnes de plis partent chaque jour des 5.800 m² de l’usine de la rue de l’Érigny à Blois, 98 % acheminés par la Poste. Ce qui annuellement représente 60 millions de courriers marketing, impression, façonnages, mise sous enveloppes, sous films, de recommandés, cartes vertes d’assurances, relevés bancaires, déclarations de patrimoine, etc. « En tout plus de 100 millions de messages imprimés par an », déclare Bruno Gautier, directeur général du site. De 4,2 M€ de CA en 2014, l’entreprise déclare actuellement « entre 6 et 7 M€ » de CA. « L’objectif est d’atteindre 10 M€ de CA en 2018-2020, avec 85 salariés », estime-t-il.

Seul hic – si l’on ose dire : la difficulté à recruter les bons profils. « Nous souffrons pour trouver les bonnes personnes. Il n’y a pas de formation type pour les profils recherchés. Il faut juste qu’ils soient titulaires d’un Bac Pro ou d’un BTS en électronique, électrotechnique, vu l’évolution des techniques employées. Depuis juillet dernier, nous avons recrutés 42 personnes pour ne finalement conserver que 3 ou 4 emplois. C’est chronophage… ».

F.Sabourin.

(Reportage réalisé à l’occasion d’une visite sur place du président d’Agglopolys Christophe Degruelle, accompagné de Benoît Simonnin vice-président en charge des relations avec les entreprises, de l’aménagement et de la stratégie économique, et Philippe Lavallart, chargé de mission développement économique et territorial d’Agglopolys).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Un publi-reportage en Une de Mag’Centre ?
    En dépit des justifications finales, j’ai un peu de mal à “imprimer”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail