Blois : Benoît Hamon en meeting mardi 21 février

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, sera en meeting à Blois mardi 21 février à 19h30, à la Halle aux Grains. Un meeting nouveau genre, nommé “Agora live” (sic) puisque les participants pourront poser des questions, Benoît Hamon y répondra en direct. Rien n’empêche d’essayer, et il est vivement conseillé, selon les organisateurs, d’arriver tôt pour trouver une place. L’agora, tout en étant gratuite, risque bien de se jouer à guichets fermés.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Pourquoi “sic” entre parenthèses derrière “démocratie citoyenne” et ce ton persifleur alors qu’il s’agit d’une simple INFO sur le meeting électoral d’un candidat à la Présidentielle ?

    • Parce qu’actuellement, cher Daniel, il y a une poussée de “macronite” aiguë et que, si l’on pose des questions à la gauche historique, “Il n’est pas (encore) dit qu’elles trouveront des réponses” (re-sic).
      Je suis d’accord avec vous, pourquoi ce parti pris ?

      • Merci pour votre “éclairage” qui n’absout en rien l’auteur du “billet” ! D’accord sur le fond avec vous mais “contrer” Macron ne devrait pas être hors de portée d’une gauche qui renouera(it) avec ses fondamentaux !

  2. Tout à fait d’accord avec Daniel Buon, le ton employé par l’auteur de cette brève n’a rien à faire sur un site comme celui-ci qui est censé être informatif (et non-partisan).
    De mon point de vue il s’agit d’une faute professionnelle.

  3. Et si “sic” n’était que l’expression d’un doute légitime quand à l’attitude d’un parti politique qui depuis 5 ans , étant “aux affaires”! fait plutôt dans le 49-3, la répression policière criminelle voir meurtrière (cf Rémy Fraisse, et bien d’autres), la poursuite d’une politique complètement déconnectée de la population et génératrice d’ encore plus de souffrances ? Non ?

    • Sans doute, mais ce ne devait pas être le propos -même “incognitus” – d’un simple “billet” d’info sur une réunion électorale ! Je suis assez d’accord avec Vincent sur la “faute” déontologique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail