Scherrer et Maignan: troublante correspondance au musée d’Orléans

Lancé en 1893, un grand concours entendant permettre de choisir dix verrières relatant la vie de Jeanne d’Arc destinées à la cathédrale d’Orléans, attire de nombreux grands noms du vitrail de l’époque. Une vaste et passionnante exposition intitulée  “Maignan et Jeanne d’Arc, un rendez-vous manqué à la cathédrale d’Orléans” revient,  au musée de Beaux-Arts de la ville,  sur les péripéties qui ont émaillé ce concours. 

Placé sous le commissariat d’Olivia Voisin, directrice des musées d’Orléans, et Véronique Alemany, conservateure général honoraire du Patrimoine, cet accrochage artistique et historique  invite à découvrir la puissante comme émouvante beauté de l’œuvre d’Albert Maignan, artiste au sommet de sa gloire qui vit cependant son rêve  brisé lorsque le prix fut attribué à Jacques Galland et Esprit Gibelin, créateurs dont les vitraux parent aujourd’hui encore la cathédrale Sainte-Croix.

Au sortir de l’exposition, on ne peut qu’être étonné par la ressemblance entre l’une des maquettes d’Albert Maignan de 1893 évoquant  l’entrée de Jeanne d’Arc dans la cité Johannique et l’immense tableau de  Jean-Jacques  Scherrer, huile sur toile du fonds orléanais évoquant, dans le hall d’entrée,  la même scène de libération mais cependant peinte  dès 1887*.

Albert Maignan avait-il eu connaissance de cette œuvre qui n’est pas sans rappeler la sienne, notamment par la présence  d’un impressionnant garde du corps  figurant dans l’escorte de la pucelle ? Toute ressemblance ne serait-elle que pure coïncidence? Cela étant, malgré le titre “un rendez-vous manqué “, deux œuvres ont bien fini par se retrouver de manière piquante au grand jour.

Jean-Dominique Burtin.

*Dans le jeu des différences, on remarquera surtout le riche caparaçon du cheval au couleurs du Roi de France, qui lui confère à Jeanne le statut royal avant que d’être sainte.

Musée des Beaux Arts d’Orléans, place Sainte-Croix, 45000 Orléans

Jusqu’au 07 mai 2017

Du mardi au samedi : 10 h – 18 h. Nocturne le vendredi jusqu’à 20h. Dimanche : 13h – 18h.

Collections permanentes et exposition temporaire : 5 € Tarif réduit : 3 € 
Collections permanentes : 4 € Tarif réduit : 2 € 
Pass Culture solo : 12 € / duo : 22 € (accès illimité aux musées pendant un an) 
Gratuit le premier dimanche de chaque mois.

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail