L’assistant du député Philipe Loiseau à Bruxelles est aussi l’avocat du FN

Deux proches de Marine Le Pen, son garde du corps et sa cheffe de cabinet, ont été placés en garde à vue mercredi.  Un juge d’instruction français les soupçonne d’emplois fictifs au Parlement européen.

Marine Le Pen au Salon de l’agriculture avec Philippe Loiseau (FN-Eure-et-Loir).

Un lièvre qui avait été levé à Bruxelles en 2014 par le Parlement présidé alors par Martin Schulz. A l’époque les soupçons portaient sur les conditions dans lesquels étaient employés et payés vingt assistant d’eurodéputés frontistes. Parmi ces Parlementaires européens, Philippe Loiseau, le député élu dans le grand Centre et qui fut conseiller régional à Orléans et patron du groupe à l’Assemblée régionale. Comme le révèle le Canard Enchaîné et la Libre Belgique, le FN en Belgique est défendu  dans cette affaire d’emplois “détournés” et “fictifs” par un vieux compagnon de route de Jean-Marie Le Pen, Ghislain Dubois.

Or, celui-ci est, depuis 2014, parallèlement l’assistant de …deux députés européens frontistes, Marie-Christine Boutonnet et Philippe Loiseau, le céréalier chartrain. Un comble puisqu’à la fois cet avocat du barreau de liège défend le FN, parti anti-européen tout en étant rémunéré justement par le Parlement européen, via un élu du Front. C’est ce même avocat qui conseille Marine Le Pen contre le Parlement européen. En 2007, Ghislain Dubois, un avocat très engagé, avait créé le comité belge de soutien à Jean-Marie Le Pen. Là encore, comme dans l’affaire Fillon, c’est le contribuable qui paye.

Ch.B

Afficher les commentaires