Salon de l’Agriculture : le Centre-Val-de-Loire affirme son dynamisme

On se lève tôt au Salon International de l’Agriculture. Le président de la Région, François Bonneau, et le préfet de Région, Nacer Meddah, l’ont constaté et se sont pliés de bonne grâce au rythme qu’imposent les vaches à la plus grande ferme de France en plein Paris. 

Photos ©Alain Canon

Accompagnés de Jean-Pierre Leveillard, président de la Chambre Régionale d’Agriculture, d’Harold Huwart, vice-président de la Région délégué à l’Agriculture et au développement économique, de Tania André, conseillère régionale et, de Gérard Nicaud, conseiller régional, ils sont allés, ce mardi, dès 7 heures, à la rencontre des éleveurs  d’ovins et de bovins dans le pavillon 1, celui des animaux. C’était l’heure de la traite qu’accompagne traditionnellement un solide petit-déjeuner.

Une mise en bouche  qui ouvrait une journée consacrée à l’agriculture du Centre-Val-de-Loire venue en force comme chaque année au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Une constance et un effort qui montrent combien la production agricole régionale reconnue pour sa grande qualité,  veut se forger un avenir en dépit de la  terrible crise qui l’a atteinte en 2016.

Approvisionnement régional

Aurait-on pu trouver mieux que cette vitrine à la réputation mondiale pour rappeler à tous  que consommer local est  non seulement tendance mais assurance de qualité, de traçabilité, de terroirs vivants et de sociabilité ? Partout, producteurs, agriculteurs, maraîchers, horticulteurs, éleveurs se plaignent des contraintes et des prix que leur impose la grande distribution.  Se soustraire autant que possible à cette obligation passe par des circuits courts et une réorganisation partielle de l’économie locale.

La Région qui a en charge les lycées et les  collèges  et la restauration que l’on y sert (600.000 convives/jours)  tient à donner l’exemple. « La  mise en œuvre de la charte Self’O Centre, signée par 64 établissements oblige chaque établissement signataire à proposer une restauration de qualité, notamment à partir de l’achat de denrées locales  qui peuvent être bio de saison », a rappelé le président Bonneau avant de signer un protocole d’accord en faveur de l’introduction des produits des filières agricoles locales et biologiques dans la restauration scolaire des lycées et collèges  régionaux, avec le président de la Chambre régionale d’Agriculture et Jean-François Vincent, président de l’association Bio-Centre.

Une vitrine alléchante sur 220 m²

Chaque année, la visite des élus sur l’espace de leur Région dans le hall 3 où elles sont toutes rassemblées est un moment de convivialité qui, cette année, sur l’îlot institutionnel régional fut un instant marqué  par de la tristesse : il manquait Xavier Beulin. Il n’aurait pas apprécié un hommage  rendu par une minute de silence. Aussi fut-elle remplacée par une minute d’applaudissements.

L’îlot institutionnel très convivial, lumineux ouvert sur le public est équipé d’une cuisine de démonstration  où chaque jour sont présentées des animations gourmandes sur des thèmes variés pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Une borne de jeu tactile permet  de bien visualiser la Région et ses départements et de remporter des cadeaux.

Sur l’espace de vente voisin de 110 m², 17 stands de producteurs fermiers, d’artisans et d’entreprise d’agroalimentaire accueillent le grand public (entre 650.000 et 700.000 personnes chaque année).  Beaucoup sont des habitués qui viennent chaque année promouvoir leurs produits et   pour la majeure partie participer au concours général agricole dont les récompenses sont une promotion et une fierté. 5 producteurs sont nouveaux,  Alice Challine avec des œufs de poules bleu pêle et de cailles Mathieu Maisons et ses chips Belsia, Laurent Delatouche et ses légumes secs, Fabien bordier et ses légumes.

F.C.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail