La région déclare sa flamme pour Paris 2024

On saura le 13 septembre prochain qui de Los Angeles ou de Paris accueillera les Jeux olympiques 2024. C’est en effet ce jour-là que seront départagées les deux villes candidates les plus sérieuses. En attendant, de nombreuses autres villes retiendront leur souffle, dont Orléans qui accueillait mardi 28 février une manifestation de soutien à la candidature de Paris 2024.

La Région Centre-Val de Loire, Orléans Métropole mais aussi le Cros, l’UNSS, la direction régionale de la jeunesse et des sports, le rectorat, l’Usep et le Ceser ont demandé à des sportifs régionaux des JO de se réunir place du Martroi où une belle foule s’était rassemblée. Dont des collégiens et lycéens qui avaient auparavant et symboliquement promené un emblème de la candidature de Paris pour ces JO.

190 jeunes des Pôles ainsi que des athlètes acheminé ce « témoin » (fabriqué par des lycéens du lycée professionnel Jean Lurçat de Fleury-les-Aubrais) en relai dans les lycées de l’agglomération orléanaise, sous l’égide du Rectorat. François Bonneau (président de Région) et son vice-président délégué aux sports Mohamed Moulay ont accueilli Marie-Amélie Le Fur (athlète paralympique triple médaillée d’or en 2016 et 2012 ; triple médaillée d’argent et double médaillée de bronze et co-présidente du comité olympique Paris 2024 avec le judoka Tedy Riner) ; le judoka Thierry Rey (champion du monde 1979 et médaille d’or aux JO de Moscou en 1980) ; Émilie Menuet 13e aux 20 km marche sur route, et récente championne de France en salle) ; Karim Laghouag (médaillé d’or au concours complet d’équitation à Rio 2016), etc.

« On veut les jeux pour notre pays, mais aussi pour notre région ! » s’est enthousiasmé François Bonneau. « On les veut à Bourges avec le Creps, on les veut à Chartres pour la natation, on les veut à Lamotte-Beuvron pour l’équitation. Ensemble, on fera gagner Paris ! ».

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Orléans, pourtant promu Métropole capitale, ne voit déjà plus que par le Grand Paris ? Ça va simplifier le SCoT !

  2. je suis résolument contre la tenue des JO à Paris et dans sa grande banlieue val de loirétaine… Cette manifestation est la source de gabegie et ne profite à personne, surtout pas aux citoyens qui la payent. Elle est aussi l’occasion pour les pays les plus riches, qui alignent le plus d’athlètes de rouler des mécaniques, car qui pourrait dire que les victoires de M. Bolt ont profité à son pays, la Jamaïque o celles des athlètes éthiopiens à ce malheureux pays d’Afrique ?

    • Tout ceci n’est, hélas, que trop vrai.
      Cette candidature est absurde et sera ruineuse, comme toutes les précédentes (cf le Brésil !)
      Comme Marion, je suis radicalement contre.

  3. D’accord avec les commentaires précédents. Le coût de cette candidature, si elle est acceptée, va coûter une fortune aux parisiens qui payent déjà des impôts locaux très élevés. Et qu’en sortira-t-il ? Il suffit de se rappeler les promesses de autorités brésiliennes et de voir ce que sont devenues les infrastructures sportives. Mais bien sûr c’est sans compter sur l’égo surdimensionné d’Anne Hidalgo qui veut laisser son nom à la postérité. Vanitas vanitatum, omnia vanitas

  4. Merci de demander l’avis aux autres habitants de cette région.
    Pour qui se président de région se prend t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail