Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Demandeurs d’asile homosexuels à Orléans : le GAGL45 agréé par l’OFPRA

 

“72 pays pénalisent l’homosexualité. 12 pays condamnent à mort les homosexuels. Certains ressortissants homosexuels de ces pays choisissent de s’exiler et de demander l’asile en France. Obtenir l’asile en France n’est pas plus simple pour les personnes homosexuelles que pour les autres réfugiés. Il y a même des difficultés supplémentaires : celle de devoir raconter ce qu’on a caché depuis toujours. Et celle de se couper, sans doute définitivement, de tous ses compatriotes et de sa culture d’origine.” Depuis presque 10 ans, le Groupe Action Gay et Lesbien Loiret (GAGL45), Centre LGBT Orléans, accueille les demandeurs d’asile. Il les aide à surmonter la difficulté de parler de leur homosexualité, condition indispensable pour qu’ils puissent obtenir l’asile, les accompagne dans l’écriture du récit envoyé à l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) et les prépare à l’entretien qu’ils auront avec l’officier de l’OFPRA, qui, seul, décidera ou non de l’octroi du statut de réfugié. En cas de refus par l’OFPRA, il les guide dans la procédure d’appel auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile.

En 10 ans, le GAGL45 a acquis un savoir-faire qui permet à un taux important de réfugiés homosexuels d’obtenir l’asile, pourvu que leur histoire soit sincère.
Plus de 6 dossiers sur 10 aboutissent positivement, devant l’OFPRA ou la CNDA (contre 25 sur 100 dans les statistiques nationales).

Par une décision du 2 mars 2017, le Directeur Général de l’OFPRA a décidé d’habiliter le GAGL45 pour accompagner les demandeurs d’asile lors de l’entretien à l’OFPRA.
Cela permettra aux intervenants du GAGL45 de mieux garantir les droits des demandeurs d’asile.
Le GAGL45 est ainsi une des 5 associations LGBT (lesbiennes, gays, bi, trans) habilitées par l’OFPRA, et l’une des 21 associations autorisées en France, tous domaines confondus

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail