Que savons-nous de la langue gauloise? Etat des lieux

Les Mardis de la Science

Par Pierre-Yves Lambert, linguiste, directeur de recherche (émérite) au CNRS.

Le progrès des méthodes de linguistique comparée, mais surtout la découverte de nouvelles inscriptions, et le recours aux techniques modernes pour leur déchiffrement, tout cela a permis une avancée remarquable dans la connaissance du gaulois depuis les années 1970. Cependant la connaissance du gaulois reste « fragmentaire », et l’on n’a pas encore compris de façon certaine tous ses documents.

Il y a tout de même des raisons d’espérer : le gaulois n’est pas une langue isolée, on peut lui comparer soit les autres langues celtiques, soit les autres langues indo-européennes. Et les nouvelles inscriptions peuvent apporter un éclairage nouveau sur des problèmes grammaticaux, comme le texte magique trouvé à Chartres en 2007.

On présentera les procédures employées dans le déchiffrement et l’interprétation, et les principaux résultats qui ont pu être ainsi obtenus.

Mardi 14 mars 20 h 30

Pôle universitaire d’Eure-et-Loir, Quartier Comtesses, 21 rue Loigny la Bataille 28000 Chartres

http://www.centre-sciences.org/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail