Elections 2017

Chambord : en fin de règne, le Président inaugure les jardins à la française

Dimanche 19 mars, François Hollande et sa ministre de la Culture Audrey Azoulay ont inauguré les jardins à la française du Domaine national de Chambord. En présence de nombreux élus locaux, des agents du domaine, et d’invités triés sur le volet, il a notamment fait l’éloge du patrimoine et des œuvres parfois en péril, menacés par des « fanatiques ».


Les six hectares et demi plantés de 600 arbres – dont des tilleuls de Hollande – 800 arbustes, 200 rosiers, 15.250 plantes de bordures et 18.847 m² de pelouses ont donc été inaugurés par François Hollande, Président en fin de mandat, et sa ministre de la Culture Audrey Azoulay. La ministre de l’Environnement, Ségolène Royale, annoncée aussi n’est finalement pas venue. A-t-elle craint le petit vent frisquet de ce dernier jour de l’hiver sur la Sologne ? En tout cas, il n’a pas refroidi le Président qui, au cours de son discours et après une visite des jardins au pas de charge, s’est laissé aller à quelques petites blagues comme à l’accoutumée. « Avant à la place de ces jardins, il y avait une pelouse qui laissait libre les interprétations (au mieux), un champ en friche (au pire) ».

Donateurs et mécènes

André Joly (maire de Chambord) et François Hollande. (c) S. Gaudard.

En décembre 2014, le Président François Hollande était venu, assez discrètement, rencontrer Jean d’Haussonville et l’équipe de direction du Domaine national. Déjà, les jardins à la françaises du parterre nord étaient dans les cartons. Ou plutôt, sur des plans. Principal financeur du Domaine, l’État devait signer un chèque de 600.000 € pour les travaux. « Pour soutenir l’intervention de l’État, il fallait des donateurs, des mécènes », a indiqué François Hollande avant de rendre « hommage à Stephen Schwartzman, qui, grâce à son mécénat de 3,5 M€ a permis l’aménagement des terrasses et de ces jardins ».

Chambord : fierté nationale

Devant le président du conseil d’administration de Chambord Guillaume Garot, les élus locaux et régionaux, le Président Hollande a poursuivit : « J’ai bien noté que les tilleuls venaient de Hollande et bordaient l’allée du roi… en attendant qu’elle se nomme l’allée du Président ? ». Mais il s’est aussi inquiété du sort du patrimoine à l’échelle mondiale, et notamment « les fanatiques et terroristes qui mettent patrimoine et œuvres d’art en péril ». Chambord, « chacun de nous a le souvenir d’y être venu enfant, puis d’y avoir emmené ses propres enfants », est un château symbole d’une France « riche de son histoire mais aussi ouverte sur le monde. Ici, Léonard de Vinci a un message à nous faire passer. Ce jardin doit aussi être gardé en mémoire, comme un lieu de liberté. Liberté de se mouvoir mais dans un certain ordre. » Avant de conclure : « Chambord est plus qu’un monument national. C’est une fierté ».

F.Sabourin.

À l’issue de l’inauguration, Audrey Azoulay a décoré de l’Ordre des Arts et Lettres Pascal Thévard, directeur des Bâtiments et jardins et Yannick Mercoyrol, directeur de la programmation culturelle du Domaine national de Chambord.

 

Les orthophonistes ont essayé de se faire entendre

En marge de la visite de François Hollande à Chambord, dimanche 19 mars, des orthophonistes de Loir-et-Cher étaient là elles aussi, pour tenter de lui rappeler à l’oreille la promesse faite de clore l’épineux dossier de la reconnaissance de leur diplôme. Hélène Sagne (présidente du syndicat des orthophonistes du 41) et Isabelle Chirac (représentante du CNPP, Centre national de prévention et de protection) ont essayé de lui remettre un document rappelant que la profession attend toujours la reconnaissance de leur diplôme en Bac + 5, et non pas en Bac + 2 comme c’est le cas actuellement. « Il faut une prise de conscience, et c’est maintenant », a déclaré pour Mag’Centre Hélène Sagne, « le Président avait promis de clore ce dossier avant la fin de son mandat. Matignon devait faire des arbitrages. Mais la ministre de la Santé Marisol Touraine fait blocage, elle ne propose qu’une reconnaissance à Bac + 3 », s’indignent-elles. Concrètement certains orthophonistes hospitaliers ne sont rémunérés qu’au Smic ou juste au dessus, « ce qui n’est pas normal compte tenu du niveau d’études. Sans compter que certaines pathologies lourdes ne peuvent être prises en compte dans ces conditions-là ». En février, 72 parlementaires sensibilisés au sujet ont adressé à l’Élysée un courrier. Le 7 mars une manifestation a eu lieu à Paris pour la défense du service public de la santé à laquelle ont participé 700 étudiants en orthophonie. Il reste une quarantaine de jours pour que François Hollande les entende, au risque de quitter le pouvoir avec de sérieux acouphènes…

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Au moins un bon point pour ce Président: ces chantiers “architecturaux ” n’auront pas coûté trop cher à la République et donc aux contribuables ! MIeux encore, les Jardins à la Française de Chambord auront été financé intégralement par un mécène ! A l’heure du bilan, cela ne devrait-il pas faire l’unanimité ? Rien n’est moins sûr !

    Une “petite blague” pas terrible pour conclure. L’ égo de Ségolène était trop Royal pour venir au pays du gueux Raboliot visiter un “modeste” château royal en compagnie, qui plus est, d’un Monarque (Président et ex.compagnon) en “fin de règne” !

  2. Ah les chrysanthème! au bout du conte (bien longués ces 5 ans de renoncements) sa petite majesté a trouvé se juste place: se balader au lieu de nous balader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail