Blois, gare SNCF : pourquoi la porte est-elle fermée ?

C’est “la question que tout le monde se pose” :

Le printemps arrive, les touristes aussi. La porte fermée de la gare de Blois depuis 4 mois fait “mauvais genre”.

Depuis les premiers jours de décembre 2016, les usagers de la gare de Blois sont accueillis – à leur arrivée ou au départ – par une porte fermée d’une planche en contre-plaqué. Pas très sympa pour une ville aux grandes ambitions touristiques et commerciales… “Trois mois pour réparer une porte vitrée, ça fait quand même un peu beaucoup, non ?”, interroge ce lecteur de Mag’Centre, ainsi que d’autres qui ont sollicité la rédaction, avec une ironie parfois grinçante. Une première affichette annonçait une réparation le 22 février. Puis une autre l’a remplacée et annonce “le 31 mars”. Ce qui, si c’est bien le cas, fera 4 mois pour réparer une porte, et redonner – enfin – une renaissance à la gare de Blois-Chambord.

Interrogé sur le sujet, Franck Gallard, chargé des relations presse à la direction régionale de la SNCF est “très au courant de cette affaire” et “nous suivons le dossier de très près”. Il explique que “la porte a été vandalisée par des personnes qui voulaient s’introduire de nuit dans la gare”, sans doute pour s’y mettre à l’abri lors des grands froids de l’hiver. “La SNCF, propriétaire du bâtiment, souhaite installer un rideau de fer pour protéger la porte, dont ce n’est pas d’ailleurs la première tentative de destruction”. Oui mais… Blois est ville d’art et d’histoire : “il faut que l’Architecte des bâtiment de France donne son accord”, poursuit-il, et surtout son “avis sur le choix des matériaux utilisés”. Une fois cet accord donné, la réalisation technique incombera à la SNCF, et tout rentrera dans l’ordre.

À ce jour – mardi 21 mars – la réponse de l’ABF n’est toujours pas parvenue, la situation est bloquée. Une rencontre sur place est prévue le 28 mars, avec la Direction régionale des bâtiments de France. Autant dire que les usagers vont probablement voir fleurir une nouvelle affichette le 31 mars, annonçant un report des travaux de réparation de la porte ; en espérant que les touristes ne se cassent pas le nez dessus…

F.S.

Afficher les commentaires