Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Christiane Taubira feuilletonne au Festival d’Avignon

Depuis deux ans, le Festival d’Avignon propose chaque année un feuilleton. Le premier fut consacré à La République de Platon d’Alain Badiou. Il s’est poursuivi  l’an dernier avec la troupe de Thomas Jolly sur les grandes heures du Festival, qui fêtait sa 70e édition.

Christiane Taubira

Très populaire, ce feuilleton est suivi par les festivaliers et par les habitants d’Avignon qui installent leurs pliants bien avant l’heure pour ne pas en rater une miette. Cette année Olivier Py qui fut à partir de 1997 et pendant dix ans directeur du Centre dramatique national d’Orléans, actuel directeur du festival d’Avignon, a invité l’ancienne garde des Sceaux à composer “une grande leçon de démocratie” en choisissant et commentant de grands textes marquants de la conquête des droits de l’homme. Le feuilleton de Christiane Taubira composé d’une succession de textes, sera joué par des amateurs, des acteurs et des étudiants du Conservatoire et  mis en scène par Anne-Marie Liégeois sous le titre On aura tout. Christiane Taubira a écrit pour chaque épisode un texte  présentant le combat du jour, qu’il s’agisse de la peine de mort, du droit de vote ou du féminisme, et termine la séance par une poésie. Virginia Woolf, Victor Hugo, Senghor, Jaurès, Aimé Césaire, René Char, sont tour à tour  appelés à témoigner…

La 71e édition du Festival d’Avignon présente du 6 au 26 juillet prochains 41 spectacles dont 34 créations.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Après le vaudeville du Mariage pour Tous, la tragi-comédie de la Démocratie…Christiane Taubira a tous les talents ! Elle pourrait cependant ne pas avoir comme spectateur à Avignon le Président de la République de son rêve ? Molière avait son Roi : pourvu que Christiane Taubira n’ait pas son “bouffon” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail