Ségolène Royal candidate au Programme des Nations Unies pour le développement

Ségolene Royal

La ministre française de l’Environnement Ségolène Royal a déposé sa candidature à la direction du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), la plus grande agence de l’ONU, basée à New York. « C’est une candidature dans la continuité de la COP21, la conférence de l’ONU sur le climat organisée par la France fin 2015. L’international m’a toujours intéressée. Je me suis bien impliquée dans la COP et j’ai envie de continuer sur ce sujet. J’ai  été encouragée à poser ma candidature par beaucoup de pays côtoyés pendant la COP, notamment des pays africains. Ce qui me plaît est d’avoir une capacité d’action, de négociation… » a expliqué la ministre qui a cependant assuré « ne pas quitter la politique française ».

Le  Pnud, présent dans 170 pays, est dirigé depuis 2009 par l’ex-Première ministre néo-zélandaise Helen Clark, dont le deuxième mandat se termine mi-avril. Les auditions des candidats devraient intervenir rapidement, pour une prise de fonction à l’été, selon Mme Royal. L’administrateur est désigné, pour quatre ans, par le secrétaire général Antonio Guterres, nomination qui doit ensuite être confirmée par l’Assemblée générale de l’ONU.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail