Elections legislatives - Les resultats en temps reel

“Vivent les mariés”, sept Feydeau pour le prix d’un !

C’est sur le thème du mariage que Manouchka Récoché revient pour sa nouvelle création théâtrale avec sa compagnie Le Grand Souk, ou plus précisément sur cette journée si particulière, somme toute seule cérémonie civile de notre société française dont la loi a fini par accorder le privilège à tous.

Et pour ce faire, Manouchka Récoché a renoué avec un travail d’écriture qu’elle avait déjà expérimenté, il y a trois ans avec la mise en scène du “Septième conte“, création autour de l’imagination d’un conte que Perrault n’aurait pas eu le temps d’écrire. Avec un peu la même méthode, elle a donc profité de ses vacances passées pour relire tout Feydeau, soit pas moins d’une quarantaine de pièces autour de ce thème du mariage, avec l’idée que, comme dans un feuilleton télé, il était possible de fusionner les personnages dans des archétypes immédiatement  lisibles: le marié volage, la belle mère avide, la maitresse, la promise, le valet et quelques autres.

Et ça fonctionne merveilleusement bien ! A partir de cette “compil” d’extraits de sept pièces de Feydeau, Manouchka Récoché invente une nouvelle pièce entièrement “écrite” par Feydeau sur le thème qui lui tient à cœur: le jour du mariage. Restait alors à mettre en scène ce Feydeau inédit, parce que l’on a un peu tendance à considérer que Feydeau, c’est du théâtre facile auquel se risque bien des compagnies amateurs…

Et là encore, l’expérience de Manouchka Récoché de mises en scène de textes littéraires fait merveille, car elle sait aussi que Feydeau c’est un subtil mélange de précision millimétrée et d’une énergie débridée des comédiens. Pour faire rire la salle, et “Vivent les mariés” en est un brillant exemple, il faut que la porte claque à la seconde près, mais aussi que les répliques fusent dans une sorte de frénésie qui ménage toujours l’inattendu.

Et les sept comédiens embarqués dans cette aventure scénique réussissent à trouver le rythme, le tempo allegro ma non tropo, qui fait de cette pièce inventée un dialogue hilarant soutenu par une gestuelle débridée, où notre futur marié se confronte, tel un addict contemporain de Meetic, à la duplicité de ses conquêtes… un vrai pur plaisir théâtral !

Gérard Poitou

“Vivent les mariés”

ou Le Feydeau qui n’existait pas
Compagnie Le Grand Souk

Création: Manouchka Récoché / Benjamin Cheminat
Mise en scène Manouchka Récoché

avec Aimée Leballeur, Lola récoché, Manouchka Récoché, Pierre-Michaël Thoreau, Mathieu Jouanneau, Fred Le Lay, Kristof Legarff 

Prochaine représentation: vendredi 31 mars 21 h
Espace Scénique Montisson avenue Jacques Douffiagues Saint Jean le Blanc

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. La pièce a été donnée à l’espace Georges Sand de Chécy il y a quelques semaines. La mise en scène réglée au millimètre près, l’énergie incroyable des acteurs, les comiques de situation…. tout y est.
    C’est à voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail